Archives de catégorie : Revue « La lecture littéraire »

Présentation de la revue La Lecture littéraire

La revue La Lecture Littéraire, créée en 1996, avait pour ambition de s’interroger sur le fait littéraire sous l’angle privilégié de la lecture. Conjuguant regard théorique et approche historique, elle a proposé pendant plus de dix ans une série de numéros thématiques permettant de mieux cerner cette expérience singulière qu’est la lecture de la littérature. Sous les directions successives de Vincent Jouve et d’Alain Trouvé, la revue a connu une audience internationale. Sa publication s’est achevée en 2013, suite à la décision de privilégier le support numérique.

Le contre-texte

La lecture littéraire – vol. 12 – 2013

lecture_litteraire n12En 1982, dans son numéro 48, la revue Littérature mettait en relation le texte, désacralisé depuis les années 1960, et un nouveau venu, le « contre-texte », susceptible d’apparaître comme son contraire, son corollaire ou son contre-point. La psychanalyste Anne Clancier avait lancé le terme en 1976, l’adaptant de sa pratique du contre-transfert. Dans d’autres recherches portant sur la littérature et la culture, l’expression a connu entre-temps des applications différentes, notamment dans les études médiévales.

Le présent volume tente de faire le point sur la question en intégrant les apports des dernières décennies. Selon les auteurs et les articles, diverses déclinaisons sont envisagées qui mettent l’accent sur les problèmes du texte et de la langue posés par l’idée de contre-texte, sur ses enjeux psycho-affectifs, sur sa dimension constitutive dans l’écriture, sur ses potentialités créatrices, enfin, dans le cas du lecteur lui-même écrivain ou aspirant à le devenir.

Décidément, le « contre », décliné sous toutes ses formes, serait-il l’autre nom de la littérature ?

SOMMAIRE

Avant-propos, par Alain Trouvé
Entretien avec Anne Clancier

Langue et  texte en question

  • Serge ROLET, « Contexte ou contre-texte » : les positions du « cercle de Bakhtine »
  • Yannick CHEVALIER, « Le contre-texte comme étai subjectif : l’exemple du j/e du Corps lesbien (Monique Wittig, 1973) »
  • Abdelhak RYM, « Crevel/Engels, Le texte perpétuel du contre-texte »

Le « contre », d’une psyché à l’autre

  • Jacques POIRIER, « Contre le texte, tout contre »
  • Karl CANVAT, « L’Autre scène du texte ; contre-texte et in-dicible »
  • Serge BÉDÈRE, « Le face-à-face silencieux lecteur auteur »

Le « contre » constitutif du texte

  • Pierre LEVRON, « Le troubadour à contre-courant, ou  le devinalh, vers de non re ou poésie critique ? »
  • Gabor GELLERI, « Un cas spécial de contre-texte : la réplique de voyage »
  • Yao Louis KONAN, « Théâtralisation du je narratif et jeux d’écriture : le contre-texte en question »
  • Nancy MURZILLY, « L’invitation au contre-texte dans l’écriture contemporaine »

Créativité contre-textuelle

  • Tatsiana CHALLIER, « Les Âmes Mortes de Gogol ressuscitées par Adamov »
  • Bertrand GERVAIS, « Un pli ténu : le contre-texte des gauchers contrariés »
  • Franc SCHUEREWEGEN, « L’affaire Francis Tulloch »

Nb de pages : 226 p.
ISSN 1279-7308

Crédit : @Valencia 2010, AEH, collection particulière.

La non-lecture

La lecture littéraire – vol. 11 – 2011

SOMMAIRE

  • Cécile BISHOP et Léa VUONG : « La « traversée des livres » : Enjeux d’une approche critique de la non-lecture »
  • Entretien avec Pierre BAYARD
  • Florian PENNANECH :  « Comment ne plus avoir à en parler »
  • Chantal LAPEYRE-DESMAISON : « Pourquoi je n’ai pas lu Cercle de Yannick Haenel »
  • Maxime GOERGEN : « Pour une délecture de La Comédie Humaine »
  • Bertrand BOURGEOIS : « À rebours de la lecture, habiter la maison-livre »
  • Pierre-Frédéric CHARPENTIER : « Du mythe à l’archéologie : sur les traces du roman perdu de Paul Nizan, La Soirée à Somosierra« 
  • Benoît TANE : « Pierre Bayard et le livre imaginaire ++. Dans la fiction des Liaisons dangereuses« 
  • Denis BRIAND : « De la littérature à l’art: l’érudition hantée par les « fantômes imprécis qui y circulent » »
  • Rebecca FERREBOEUF : « Le canon littéraire de l’entre-deux-guerres et les femmes-écrivains : le cas de Bonsoir Thérèse d’Elsa Triolet »
  • Laetitia PERRET-TRUCHOT : « L’enseignement de la littérature : injonction paradoxale ou injonction contradictoire »
  • Ros MURRAY : « Alice de l’autre côté des intestins : Lewis Carroll adapté par Antonin Artaud, Problèmes de lecture« 
  • Sébastien HUBIER : « Compréhension, explication, interprétation »
  • Karl CANVAT : « Les genres : espaces des possibles et mémoire du littéraire »

Nb de pages : 224 p.
ISSN 1279-7308

Crédit : Art of imagined reality, Book, 2015 – Source : Flickr

Théorie littéraire et culturalisme

La lecture littéraire – vol. 10 – 2009

 

SOMMAIRE

  • Alain TROUVÉ Avant-propos
  • Entretien Vincent JOUVE & et Sébastien HUBIER Questions aux études culturelles
  • Étienne BEAULIEU, Médiations culturelles et prose des cultures selon Rousseau
  • Vanessa BESAND, Bienfaits et dérives de la culture populaire dans Vente à la criée du lot 49 de Thomas Pynchon
  • Antonio DOMINGUEZ-LEIVA, La lecture littéraire, enjeu du comparatisme culturaliste
  • Odile GANNIER, Lectures plurielles de L’Autre Face de la mer de Louis-Philippe Dalembert et The Farming of Bones d’Edwidge Danticat »
  • Frank GREINER, Littérature, culture et fonctions : l’exemple du roman sentimental dans la France de l’âge baroque
  • Sébastien HUBIER, Pour une anthropologie culturelle de la croyance littéraire
  • Efraim KRISTAL, L’art, la littérature et la modernité liquide : Richard Wolheim, Zygmunt Bauman et Yves Michaud
  • Florian PENNANECH, La narratologie féministe : des méthodes et de leurs enjeux
  • Johanna PORCU-ADAMS, Anthropologie littéraire : De l’ultra-violence dans la tragédie post-renaissante
  • Simona ROSSI, Simona, Cuisine et littérature: invitation au mariage ou au divorce ?
  • Catherine ROVERA Music-hall et modernisme

Notes de lecture

  • « Pierre Bayard : L’Affaire du chien des Baskerville ou le complexe du critique romancier »
  • « La réception entre théories de la littérature et théories de la culture », Studia Romanica Tartuensia V, dir. Stefano Montes, Katre Talviste et Tanel Lepsoo,Tartu, 2007

Nb de pages : 242 p.
ISSN 1279-7308

Crédit : Thomas Hawk, Curiosity, 2011 – Source: Flickr

Lecture et psychanalyse

La lecture littéraire – vol. 9 – 2007

SOMMAIRE

Avant-propos

  • Jean BELLEMIN-NOËL « Voilà un texte pour toi ! » Inconscient et écriture
  • Pierre BAYARD, De l’importance de savoir se taire Jacques POIRIER, « Qui expose s’expose » : sur Fils de Serge Doubrovsky
  • Gérard COGEZ, Nerval : comment peut-on être femme ?
  • Marie BAUDRY, Fantasmatique de la (mauvaise) lecture
  • François MIGEOT, La lecture, du « lecteur modèle » au modèle du « ziuthre »
  • Roselyne WALLER, « Traduise qui peut » À propos d’un chapitre de Théâtre/Roman, « L’acteur rêve-t-il ? »
  • Dagmar WIESER, « Innombrable Albertine » De la lecture comme relation d’inconnu
  • Alain TROUVÉ, Sur les traces de l’intertexte latent
  • Anne-Elisabeth HALPERN, Dada et la « psychobanalyse »
  • Sébastien HUBIER, Comparatisme, anthropologie culturelle et psychanalyse
  • AE-YOUNG CHOE, Lecture textanalytique d’un récit coréen : Le Paratonnerre de Kim Young-Ha
  • KIM Young-Ha, Le Paratonnerre

Nb de pages : 242 p.
ISSN 1279-7308

Crédit : Sigmund Freud (1856-1939) photographié par son beau-fils Max Halberstadt, vers 1921 – source

La case blanche

La lecture littéraire – vol. 8 – 2006

SOMMAIRE

Présentation
MARC ESCOLA & SOPHIE RABAU
« Inventer la pratique » : pour une théorie des textes possibles

Possibles de la théorie : réflexions épistémologiques

  • Nancy MURZILLI, Logique et ontologie de la « case aveugle » : sur le statut du possible en littérature
  • Christine NOILLE-CLAUZADE, les théories non écrites, du XVII° siècle à Aristote : La logique de l’évitement en rhétorique et en poétique
  • Alain BRUNN, Sainte-Beuve et La Rochefoucauld : l’auteur, case aveugle de la théorie littéraire
  • Vincent DEBAENE, Pourquoi une case vide n’est pas une case blanche. Structuralisme et théorie littéraire
  • Alexandre GEFEN, Du bon usage des tableaux à double entrée : stratégies taxinomiques et ambitions épistémologiques de la théorie littéraire

Possibles de l’Histoire : l’imaginaire théorique de l’histoire littéraire

  • Jean-Louis JEANNELLE, Valeur et littérature : le point aveugle de la théorie
  • Marielle MACÉ, Listes de genres : sur la place de l’essai et l’imaginaire théorique
  • François HOFF, De l’inexistence du roman policier dans l’Antiquité
  • Pierre CAMPION & Yvon LOGÉAT, La littérature dans l’ordre des événements
  • Marc ESCOLA, D’une page de Paul Bénichou qui faillit bien révolutionner l’histoire littéraire

Théorie des possibles : entre commentaire et réécriture

  • Éloïse LIÈVRE, L’autre case aveugle : pour une théorie de la création littéraire ?
  • Christelle REGGIANI, Le discours oulipien comme rhétorique spéculative
  • Maya LAVAULT, Mondes possibles et possibles narratifs dans À la Recherche du temps perdu
  • Sophie RABAU, Trois petits vers et puis s’en vont.  Correction  textuelle  et  scènes  possibles  dans Les  Perses d’Eschyle
  • Entretien avec Thiphaine SAMOYAULT & Christiane MONTALBETTI

Nb de pages : 282 p.
ISSN 1279-7308

Crédit : Aimee Dars Ellis, Big Chessboard, 2009 – Source: Flickr

Lire à la renaissance

La lecture littéraire – vol.7- 2003

SOMMAIRE

  • Jean BALSAMO
    Lire à la Renaissance
  • Anna BETTONI
    Livres français de la bibliothèque germanica de Padoue à la fin de la Renaissance
  • Catherine SÉGUIER-LEBLANC
    Montaigne et la lecture de l’histoire
  • Alessandra PREDA
    Notes, corrections et sonnets : la lecture créative de Claude Expilly
  • Philippe DESAN Rôle et fonction du paratexte dans la lectures des romans à la Renaissance
  • Nicole BINGEN
    La Bonne Response à tous propos (1547) et ses lecteurs (Jean-Antoine de Baïf, Pierre de L’Estoile et d’autres)
  • Cécile ALDUY
    Lecteurs réels et lectrices alléguées : lire les recueil d’Amours au XVIe siècle
  • Jeanice BROOKS
    La lecture des Airs de cour de Gabriel Bataille : La « nouvelle musique » en France autour de 1600

PROBLEMES DE LECTURE 

  • Alain TROUVÉ
    Le tremblement de terre du Chili : Kleist entre Rousseau et Sade       
  • Frank WAGNER
    Instances lectrices et lecteur(s) réel(s)                                                             

COMPTES RENDUS                                                                                                           

LIRE AVEC DES IMAGES

La lecture littéraire – vol. 5-6 – 2002

SOMMAIRE :

LIRE AVEC DES IMAGES AU XIXe  SIÈCLE EN EUROPE

Évanghélia Stead : Présentation
Jean-Louis Haquette : Le discours de l’image dans les éditions de 1789 et de 1806 de Paul et Virginie
Tiphaine Samoyault : L’oeuvre visible illisible : à propos de Jerusalem de William Blake

Évanghélia Stead : Les deux Faust I d’Engelbert Seibertz, illustrateur in-folio de Goethe (1854)

Cahier iconographique n°I

Paul Edwards : « We see not to the close » La photographie lectrice de la littérature : Alfred Tennyson recentré par les images de Julia Margaret Cameron (1874-1875)
Eliseo Trenc : Crisantemes d’Alexandre de Riquer (1899) : la mise en scène du poème en prose
Hélène Védrine : Textes solubles dans l’image : les ouvrages de Remy de Gourmont aux éditions du Mercure de France (1892-1913)
Philippe Kaenel : L’illustration parabolique : à propos des Paraboles (1908) illustrées par Eugène Burnand

Cahier iconographique n°II

Problème de lecture 

Franck Wagner : Lire l’entre-deux
Dominique Ducard : Proust interroge le linguiste
Cécile Hayez : La signature comme rupture du contrat de lecture. Ou l’histoire triste d’un mariage qui finit mal
Michael Rinn : Le Sang du Ciel de Piotr Rawics : pour une lecture déplacée
Sylvie Ducas : Roman auctorial et fiction biographique : l’écrivain-lecteur ou le paradigme de la lecture dans la rhétorique de la vocation littéraire
Emmanuel Legeard : Le personnage de lecteur ou la morale méthectique du roman

Pages : 211 p.
ISBN : 2-252-03089-5

Crédit : Illustration de couverture : d’après Mathilde Ade-München, Ex-libris Maurice Maeterlinck, publié dans Ex-libris, Zeitschrift für Bücherzeichen — Bibliotheckenkunde und Gelehrtengeschichte, Jg. XIV , 1904, p. 79.

ECRIVAINS, LECTEURS

La lecture littéraire – Numéro Spécial – 2002

SOMMAIRE :

  • Bruno Clément : Lecture et vérité
  • Michel Deguy : Fin de Partie
  • Natacha Michel : Le livre qui bat comme un tambour
  • Olivia Rosenthal : Montaigne ou les pouvoirs de la répétition (une lecture de l’essai III, 12 « De la physionomie »)
  • Michèle Crogiez : Rousseau lecteur de Pascal ?
  • Pierre Bayard : Le plagiat par anticipation
  • Chantal Delourme : Virginia Woolf : la lectrice sans modèle
  • Christophe Hanna : Pour un Malherbe de Francis Ponge : une archéologie de la raison classique
  • Olivier Barbarant : Avez-vous lu Hugaragon ?
  • Gilles Philippe : Sartre, la grammaire et le style de Flaubert (sur quelques pages du troisième carnet de guerre)
  • Judith Revel : La petite bibliothèque privée de Michel Foucault

ISBN : 2-252-03089-5

Crédit : Hommes Lisant (1819-1823), Francisco de Goya, Musée du Prado (Madrid)

Numéro spécial Robert Musil « parler comme un livre, vivre comme on lit»

La lecture littéraire – numéro spécial- 2000

 

SOMMAIRE

  • Avant-Propos par Philippe Chardin
    L’Homme sans qualités et son lecteur
  • Jean-Pierre Cometti
    L’Homme sans qualités : problèmes d’édition et perplexités ontologiques
  • Peter Henninger
    Léone, ou le mot de la charade
  • Tiphaine Samoyault
    Du chevet à l’étude : poses du lecteur de L‘Homme sans qualités
  • Laurence Dahan-Gaida
    Poétique de la lecture chez Musil

    L’énigmatique dans les nouvelles et autres formes brèves
  • Marie-Louise Roth
    Lecture symptomale des Œuvres pré-posthumes
  • Annette Daigger 
    Quelques lectures d’un texte réputé  « illisible »: Noces
  • Mari-Victoire Nantet
    Trois femmes énigmatiques

Musil et la question de la lecture

  • Catherine Coquio
    Lector in vita activa ou le sacrifice lumineux du lecteur : mystère politique en trois tableaux (Benjamin, Musil, Kafka)
  • Jean-Pierre Morel
    Antifascisme et  « apolitisme » : Musil à Paris (juin 1935)
  • Jacques Le Rider
    Pour une  « science de l’homme » : Les Journaux de Musil
  • Valérie-Angélique Deshoulières
    La sphère et la croix – Musil au miroir de Chesterton : paradoxes et inductions
  • Florence Godeau
    Ulrich, lector in fabula sine qualitatibus

Lecture littéraire des savoirs

  • Guy Scarpetta
    Le romancier, l’idiot, le violent
  • Paul Zöchbauer 
    Les fonctions de la lecture et de la citation dans le discours amoureux d’Ulrich et Agathe
  • Isabelle Krzywkowski
    Musil et L’Homme-Mathématique