Atelier des doctorants du CRIMEL

Compte-rendu de l’atelier du 25 novembre 2022

L’atelier du 25 novembre s’est ouvert sur une petite revue de l’actualité concernant les doctorants. Amandine Haller a évoqué:

– Le déjeuner de partage de connaissances numériques
– La visite HCERES de l’Ecole Doctorale, qui s’est globalement bien passée.
– La journée d’études sur les supports de l’actualité organisée par Alexis Lévrier

Dans les événements à venir, nous attirons votre attention sur:
– La réunion de présentation de l’équipe de l’ED le 30 novembre, à 12h
– le séminaire de Karin Ueltschi, jeudi prochain (1er décembre), de 17h à 19h;
– la journée “manuscrits et archives”, le 30 janvier: il faut s’inscrire auprès de Stéphanie Hatat et les places sont limitées.

Ensuite, Adelaide Pagano, que nous remercions de sa présence, nous a fait le récit de sa soutenance, qui a eu lieu à Salerne le 24 juin dernier, et nous a prodigué de précieux conseils. On retient que Véronique Delaitre, à l’Ecole doctorale, est une alliée pour toute la phase administrative. En ce qui concerne la soutenance en elle-même, Adelaide a donné quelques conseils sur l’attitude à adopter, entre confiance en soi et humilité, et a insisté sur l’émotion immense qu’elle a ressenti au cours de cette journée. Ce compte-rendu ne rend pas justice à tout ce qu’elle a dit, en particulier sur la dimension émotionnelle de la journée: Adelaide était rayonnante et l’on a compris pourquoi elle parlait de la soutenance comme d’un accomplissement, dont elle ne se rend pas encore complètement compte. Nous espérons qu’il en va de même pour Alexandra Grosman.

Enfin, nous avons soulevé un problème qui nous semble important: la place de la littérature dans les SHS. Paradoxalement, celle-ci diminue considérablement, ce qui pose des questions sur notre représentation, notre énonciation et la manière dont nous sommes perçus. D’autres disciplines sont sûrement concernées, comme l’histoire et la philosophie. Nous souhaiterions donc réfléchir, au fil des ateliers, sur des manières de lutter contre ce mouvement technicien ou techniciste qui tend à marginaliser notre discipline, nos objets d’études et nos méthodes.

Séance du Ier décembre 2022

Jeudi 1er décembre 2022  à  17h-19h à la Bibliothèque R.de Sorbon

Participer à la réunion Zoom

ID de réunion : 915 7584 1966

Code secret : 944466

 

Matjaž Birk (Université de Maribor, Slovénie)

 Le roi Mathias (slo. kralj Matjaž) dans la mythologie slovène :
identité,   différence,  hybridité

Le roi Mathias joue un rôle emblématique parmi les figures historiques dans la mythologie slovène. D’abord, il fait référence à Mátyás Hunyadi (1443-1490),  connu sous le nom Corvin(us),  l’un des plus grands rois de Hongrie,  devenu plus tard roi de Croatie et de Bohême aussi. Dans son enfance, Mathias fut promis en  mariage à  Elisabeth de Cilli  (slo. Celje), la descendante d’une famille rivale des Habsbourg. La représentation du roi, à la croisée entre l’historie et l’imaginaire,   transférée dans le contexte culturel des Slovènes par des récits et des prophéties politiques,  évolua  au cours du temps. Jusqu’à aujourd’hui, le roi Mathias est ancré dans la mémoire collective comme une figure des contes populaires,  connue pour  sa  bonté et sa justice exemplaires.

Matjaž Birk est professeur de littérature de langue allemande à l’Universite de Maribor, en Slovénie, ayant fait des études d’allemand et de français à Ljubljana et à Vienne (Autriche). Ses recherches portent sur  la  littérature germanophone,  particulièrement celle de l’Autriche, depuis le XIXe siècle, notamment du  Vormärz, de la Modernité et de l’Exil, ainsi que sur la littérature régionale, les transferts littéraires et culturels, l’imagologie,  la spatialité littéraire  etc.

TÉLÉCHARGEMENT :
Affiche Mathias_Mythe_Annonce

 

Les supports de l’actualité à l’époque moderne

Les supports de l’actualité à l’époque moderne

25 novembre 2022
bibliothèque Carnegie de Reims

Cette première rencontre souhaite ainsi réunir historiennes et historiens, spécialistes de littérature, chercheuses et chercheurs en sciences de l’information et de la communication autour d’une thématique commune : les supports protéiformes qui ont permis la transmission des nouvelles entre le XVIe siècle et la période révolutionnaire.

Cette journée prolongera le travail sur les métamorphoses de l’objet journal mené dans Matière et esprit du journal (Lévrier/Wrona, 2013) et déjà abordé dans d’autres ouvrages (Rétat,1990). Mais puisque le rôle du support n’est jamais accessoire dans la circulation de l’information, le but de ce cycle de journées d’étude sera également d’élargir la réflexion à des formes et des formats voisins de la presse périodique, qui permettent eux aussi de rendre compte de l’actualité. Libelles, journaux, avvisi, correspondances, nouvelles à la main, gazettes, mercures, « lardons » : pour analyser la diffusion de l’information sous l’Ancien Régime dans toute sa complexité, cette première manifestation prendra en compte publications occasionnelles, textes manuscrits et périodiques à la publication plus ou moins régulière. Un intérêt particulier sera accordé à l’information manuscrite : ce mode de communication, antérieur à l’apparition du journalisme et souvent considéré comme plus crédible et plus véridique que la presse, est demeuré tout au long de la période étudiée une forme à la fois complémentaire et concurrente de la presse imprimée.

Continuer la lecture de Les supports de l’actualité à l’époque moderne

Le porche bleu

Karin Ueltschi, Le Porche bleu. Une histoire d’édition, Paris, Imago, 2022.

Préface de Jean Pruvost

ISBN : 978-2-38089-069-3
276 pages
Prix : 22 EUR

 

 

« Ce n’est pas chose aisée pour un auteur que de forcer le passage pour pénétrer dans les coulisses et le secret d’une existence d’éditeur ; mais c’est encore moins facile pour un éditeur d’accepter de rompre le silence, et d’outrepasser les limites du pacte qui le lie à ses auteurs. Cependant, s’il finit par y consentir, alors peut se lever un contre-chant qui, d’ordinaire, accompagne en sourdine chaque livre qui porte la signature de sa maison.
C’est la gageure qu’essaie de relever cet ouvrage consacré à Imago, maison spécialisée en sciences humaines, et à ses deux fondateurs qui ont donné leur vie au livre et à leurs auteurs, n’oubliant jamais ni de rire, ni de rêver, et sans s’apercevoir combien tout est remarquable dans cette vie d’éditeurs qu’ils ont écrite avec ténacité et comme en cachette, pendant bientôt un demi-siècle. Ce cas particulier coïncide souvent avec la grande Histoire, tandis que l’anecdote entre plus d’une fois en résonance avec notre mémoire littéraire.
À l’heure où certains voudraient tuer l’éditeur, c’est surtout
l’hommage d’un auteur à ceux qui sont le sel de l’édition — la
petite ou l’indépendante, difficile de trouver le juste nom — et à
tous les artisans du livre. »

Professeur de langue et de littérature du Moyen Âge à l’université
de Reims, Karin Ueltschi a publié aux Éditions Imago : Histoire véridique du Père Noël, Du traîneau à la hotte (2012), Petite His-
toire de la langue française, Le Chagrin du cancre (2015) et Mytho-
logie des boiteux et du pied fabuleux (2019).

Site de l’éditeur

Crédits : © éditions Imago. Source : site de l’éditeur.

Monster(s) on screen(s)

Monster(s) on Screen(s)
The Sequel

Vendredi 18 novembre 2022

Cette journée d’études, organisée par Juliette Fridli (URCA), Sébastien Hubier (URCA), Lorène Trémerel (URCA) et  Antonio Dominguez Leiva (UQAM), se tiendra en ligne.

Programme 

14h30 – Ouverture

15h (heure de Paris – 9h heure de Montréal) : Sébastien Hubier (URCA), « Pretty Fairies and Busty Witches »

15h30 (9h30) : Clément Pélissier (Université de Grenoble-Alpes), « Ogre et préjugés : de la déconstruction des attentes et des contes dans la saga Shrek »

16h (10h) :  Albain le Garroy (Université Bordeaux 3),
«  Phantasmagoria 2 ou la liberté d’être un monstre »

Pause (16h30-17h)

17h (11h) :  Jessica Ragazzini (Université du Québec en Outaouais), « Le Corps monstrueux de David Nebreda – une tentative photographique pour la survie »

17h30 (11h30) : Antonio Dominguez Leiva (Université du Québec à Montréal), « Naissance du mythe reptilien »

18h (12h) : table ronde avec  Morgane André (Université de Lorraine), Ghizlane Chabane (Université Sorbone Paris Nord),  Juliette Fridli (URCA), Mattea Henoch (Université Sorbonne Nouvelle), Marie-Josée Hudon (Musée des Grands Québécois), Anaïs Jourdain-Denediou (Université Sorbonne Nouvelle), Louise Mainson (Université Sorbonne Nouvelle), Fanny Marchaisse (Northwestern University), Lorène Trémerel (URCA)

Plus d’informations sur le site de l’UQAM

Crédits : page de l’événement sur le site de l’UQAM

Actualités de novembre 2022

INTERVENTIONS
4 novembre

À l’occasion de la sortie de son livre D’un lyrisme l’autre, Laure Gauthier réunit à la Maison de la Poésie de Paris le poète-compositeur David Christoffel et la poétesse Sereine Berlottier, accompagnée de Jean-Yves Bernhard au saxophone et à la composition. La rencontre est proposée par remue.net.

Annonce de l’événement sur le site de la Maison de la Poésie

10 novembre

Rose-Lucie Cahoua participera au “Prix jeunes talents” de la journée des doctorants en SHS Transitions, transformations et mutations de l’URCA, avec une intervention intitulée :  « Joseph Prudhomme, l’homme de la transition ».

TÉLÉCHARGEMENT :
Programme de la journée

17 novembre

Anne-Elisabeth Halpern participera au colloque international Visions kaléidoscopiques co-organisé par Lydie Delahaye, Eline Grignard et Marie Rebecchi, avec une intervention intitulée : « Court-circuit, coq-à-l’âne, kaléidoscope : l’esthétique cinétique de Michaux ».

TÉLÉCHARGEMENT :
Programme du colloque

18 novembre

Valérie Wampfler participera au colloque international The Argenis at 400 : John Barclay’s writing and its impact through the centuries, organisé par Florian Schaffenrath, Jacqueline Glomski et William Barton les 17 et 18 novembre prochains à Londres (Scottish House). Son intervention est intitulée : « Barclay’s Argenis vs Morisot’s Peruviana. Two Views of Monarchical Power and Court Life in the Early 17th Century ».

TÉLÉCHARGEMENT :
Programme du colloque

19 novembre

Séance du séminaire Médiévalisme en séries organisé par Florian Besson (Actuel Moyen Âge) et Justine Breton (URCA, Modernités médiévales) autour des « Imaginaires historiques dans House of the Dragon ».

De 9h à 12h30.
Programme et lien Zoom sur le site de l’association Modernités médiévales.

21 novembre

Céline Bohnert participera au colloque Ovidius pictus. The Fortune of the Metamorphoses in Europe from Books to Arts organisé par Fatima Diez-Plata (Univ. Santiago de Compostela) et Guiseppe Capriotti (Univ. Macerata, Italy) avec une intervention intitulée :
« Reillustrating Ovid. Avatars of the cycle engraved by Antonio Tempesta in two 17th century French Metamorphoses ».

TÉLÉCHARGEMENT :
Programme du colloque

*
CHERCHEUR INVITÉ

Du 31 octobre au 26 novembre, Yann Calbérac est reçu en tant que visiting scholar au sein du Metaphor lab de la Vrije Universiteit d’Amsterdam.

 

Crédit : extrait de l’affiche du colloque Visions kaléidoscopiques © Erik Bullot

Hêtre magique

La Licence Professionnelle 3 Bois et Ameublement. Création et design du cadre de vie de Chaumont forme des concepteurs capables de construire des projets dans le domaine du bois et des matériaux associés. Elle allie l’esthétique et la technique, l’approche conceptuelle et le savoir-faire.

Hêtre magique

Projet tuteuré réalisé par Anas Benhaddou, Bérénis Moine et Alexandra Wilhelm pour le Parc National de Forêts, en collaboration avec le C.A.U.E. de Chaumont. 

Télécharger le projet complet

Atelier des doctorants du CRIMEL

Compte-rendu de l’atelier du 28 octobre 2022

L’atelier du 28 octobre était très différent de ceux qui ont eu lieu l’année dernière, puisque les doctorants ont accueilli Céline Bohnert  et Marine Riguet pour découvrir les coulisses des Carnets hypothèses et apprendre comment publier des articles sur le blog. A l’issue de l’atelier, Céline Bohnert a ouvert l’actuel espace des doctorants pour qu’ils puissent y publier les comptes-rendus de leurs activités.

Textualité et spatialité – vidéos

Textualité et Spatialité
colloque organisé par Céline Bohnert et Yann Calbérac

Cette publication fait suite au colloque organisé les 20 et 21 octobre dans le cadre des 30 ans de l’Institut Universitaire de France.
Voir la présentation  et le livret du colloque  sur ces carnets.

Captations vidéos

Evanghelia Stead (CHCSC, UVSQ / IUF), « Réalités textuelles et circulation du Faust I de Goethe traduit par l’image en Europe »
La vidéo en plein écran

Nicoletta Palmieri (CRIMEL, URCA), « Apprendre la science médicale per tabulas ou la concentration du savoir dans un feuillet de parchemin »
La vidéo en plein écran

Monica Manolescu (SEARCH, Univ. Strasbourg / IUF), « Cartographies et pratiques cartographiques dans la littérature américaine du XXe siècle et contemporaine »
La vidéo en plein écran

Yann Calbérac (CRIMEL, URCA / IUF), « ‘Le lieu où nous habitons s’inscrit dans un autre lieu, plus grand ou tout du moins qui le contient’. Textualité, spatialité et habiter dans La Visite d’Alexandre Takuya Katô »
La vidéo en plein écran

Julien Schuh (CSLF, Univ. Paris-Nanterre / IUF), « Spatialiser les récits : l’apprentissage machine comme outil de cartographie automatique des textes »
La vidéo en plein écran

Thomas Lebarbé (LITT&ARTS, UGA), “Spatialité et granularité des sources d’auteurs”
La vidéo en plein écran

Céline Bohnert (CRIMEL, URCA / IUF), “Index, tables, sommaires : quelques traversées des textes dans l’imprimé de la Renaissance et l’espace numérique”
La vidéo en plein écran

Emmylou Haffner (ITEM, CNRS), “Spatialisations de l’écriture et processus textuels dans les manuscrits mathématiques”
La vidéo en plein écran

Thomas Clerc, « Aujourd’hui l’espace est splendide ! »
La vidéo en plein écran

Crédit: Harley MS 549 (manuscrit mathématique) – source: British Library

Soutenance d’Alexandra Grosman

jeudi 10 novembre à 14h00

Alexandra Grosman soutiendra sa thèse  de doctorat, préparée sous la direction de Nathalie Preiss (URCA), et intitulée

« Discours du discours balzacien : épigraphes et dédicaces des romans et nouvelles de La Comédie humaine »

Membres du Jury :

Nathalie PREISS, Professeur émérite, URCA
Mireille LABOURET, Professeur émérite, Université Paris-Est Créteil
Bernard GENDREL, Maître de conférences HdR, Université Paris-Est Créteil
Régine BORDERIE, Maître de conférences HdR, URCA

Soutenance prévue en salle R418 du bâtiment 13.

Crédits : Prospectus pour la première édition de La Comédie humaine publiée chez Furne, auteur inconnu – source : Wikipedia.

Carnet du Centre de recherche interdisciplinaire sur les modèles esthétiques et littéraires (CRIMEL EA 3311)

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search