Archives de catégorie : Publications des membres du centre

Le porche bleu

Karin Ueltschi, Le Porche bleu. Une histoire d’édition, Paris, Imago, 2022.

Préface de Jean Pruvost

ISBN : 978-2-38089-069-3
276 pages
Prix : 22 EUR

 

 

« Ce n’est pas chose aisée pour un auteur que de forcer le passage pour pénétrer dans les coulisses et le secret d’une existence d’éditeur ; mais c’est encore moins facile pour un éditeur d’accepter de rompre le silence, et d’outrepasser les limites du pacte qui le lie à ses auteurs. Cependant, s’il finit par y consentir, alors peut se lever un contre-chant qui, d’ordinaire, accompagne en sourdine chaque livre qui porte la signature de sa maison.
C’est la gageure qu’essaie de relever cet ouvrage consacré à Imago, maison spécialisée en sciences humaines, et à ses deux fondateurs qui ont donné leur vie au livre et à leurs auteurs, n’oubliant jamais ni de rire, ni de rêver, et sans s’apercevoir combien tout est remarquable dans cette vie d’éditeurs qu’ils ont écrite avec ténacité et comme en cachette, pendant bientôt un demi-siècle. Ce cas particulier coïncide souvent avec la grande Histoire, tandis que l’anecdote entre plus d’une fois en résonance avec notre mémoire littéraire.
À l’heure où certains voudraient tuer l’éditeur, c’est surtout
l’hommage d’un auteur à ceux qui sont le sel de l’édition — la
petite ou l’indépendante, difficile de trouver le juste nom — et à
tous les artisans du livre. »

Professeur de langue et de littérature du Moyen Âge à l’université
de Reims, Karin Ueltschi a publié aux Éditions Imago : Histoire véridique du Père Noël, Du traîneau à la hotte (2012), Petite His-
toire de la langue française, Le Chagrin du cancre (2015) et Mytho-
logie des boiteux et du pied fabuleux (2019).

Site de l’éditeur

Crédits : © éditions Imago. Source : site de l’éditeur.

Fictions excitantes

Sébastien Hubier, Fictions excitantes, Dijon, ABELL-CPTC, 2022.

Chez les nouveaux tartufes, la pornographie a mauvaise presse. Pourtant le sexe est aujourd’hui partout et sa représentation omniprésente est le phénomène majeur de notre hypermodernité. Le phénomène majeur, certes, mais aussi le plus contradictoire, car le sexe est, en somme, à la fois et totem et tabou : ce dont tout le monde se délecte mais ce dont il est socialement convenu de ne pas parler, sauf pour la blague.

C’est aux fictions qui mettent en scène le désir sexuel (et qui le provoquent) que s’intéresse le présent livre, afin d’en mesurer l’importance, d’en interpréter les sens, d’en dire les plaisirs, d’en pointer les travers. Étudiant aussi bien la littérature (Sade, Louÿs, Calaferte, Esparbec) ou les arts savants (de Giulio Romano à Jennifer Lacey et Nadia Lauro) que les arts de masse et de divertissement (modes vestimentaires, réclames et publicités, bandes dessinées, romans graphiques, vidéos en ligne ou musique rock), cet essai adopte conjointement trois perspectives afin de comprendre pourquoi les fictions excitantes occupent une place tellement importante dans nos cultures, pourquoi, des fresques antiques au porn en ligne, le sexe est peu à peu devenu un spectacle.

Continuer la lecture de Fictions excitantes

Loaisel de Tréogate, Nouvelles et contes

Joseph-Marie Loaisel de Tréogate, Nouvelles et contes, éd. Charlène Deharbe et Françoise Gevrey, Paris, Classiques Garnier, 2022.

Loaisel de Tréogate n’est pas seulement l’auteur de Dolbreuse, comme on le croit trop souvent. Très représentative de son temps, son inspiration s’enracine dans le siècle des Lumières, tout en annonçant Sade et le roman noir. Ce volume rassemble ses nouvelles et contes parus entre 1776 et 1779.

 

 

Publication de la thèse de doctorat remaniée de Flore Verdon

Flore Verdon, Le Royaume arthurien au XIIe siècle. La quête d’une eutopie, Paris, Classiques Garnier, 2022.

Flore Verdon a fait toutes ses études de Lettres Modernes à l’URCA. Après avoir choisi la littérature médiévale (Master avec Miren Lacassagne), elle a soutenu sa thèse de doctorat (sous la direction de K. Ueltschi) en octobre 2019.

L’ouvrage paraît le 8 juin 2022 chez Classiques Garnier 🙂

Disponible sur le site de l’éditeur.

Les super-héros. Que sont nos héros devenus?

Les super-héros. Que sont nos héros devenus?, dir. Sébastien Hubier et Frédérique Toudoire-Surlapierre, éditions du murmure, 2022, 286 pages.

Que sont nos héros devenus ? Par quels mécanismes réussissent-ils à transformer leur condition superhéroïque ? Pour comprendre l’évolution des superhéros, il convient de rappeler ce qui les constitue, ce qui fait leur essence.

Les super-héros stigmatisent notre besoin de faire se rencontrer le naturel et le surnaturel. Leurs aventures sont des fables spirituelles postmodernes : elles constituent une mythologie des temps nouveaux. Et si ces fictions sont construites sur les mêmes ressorts psychologiques que les anciennes mythologies, le super-héros serait alors un dieu des temps modernes.

Disponible sur le site de l’éditeur.

Gaston d’Orléans et l’Antiquité

“Gaston d’Orléans et l’Antiquité”, Actes du colloque des 2-4 octobre 2019, université de Reims Champagne-Ardenne, dir. Céline Bohnert et Valérie Wampfler, Bulletin du Centre de Recherche du Château de Versailles, 2021, [en ligne : https://journals.openedition.org/crcv/18977].

Les plus récentes études consacrées à Gaston d’Orléans (Pierre Gatulle, Gaston d’Orléans, entre mécénat et impatience du pouvoir, Champ-Vallon, 2012 ; Jean-Marie Constant, Gaston d’Orléans, Prince de la Liberté, Perrin, 2013 ainsi que, des mêmes auteurs, le catalogue de l’exposition qui s’est tenue à Blois en 2017 : Gaston d’Orléans, prince rebelle et mécène, P.U.R., 2017) ont permis de faire le point sur l’image protéiforme, au gré de la tradition et du fantasme, d’un prince autour duquel s’est construite une sorte de « cour parallèle » qui n’a rien à envier, du point de vue de son effervescence intellectuelle, artistique et idéologique, à celles des deux grands règnes du xviie siècle – et ce, bien qu’elle ait été souvent occultée par les aspects pittoresques et/ou discutables de l’action politique comme de la vie privée de Gaston d’Orléans. Continuer la lecture de Gaston d’Orléans et l’Antiquité

Compte rendu de “Monts et abîmes” dans la revue Iris

Le compte rendu par Cristina Noacco de Grandes et Petites Mythologies I. Monts et abîmes dans le numéro 41 de 2021 de la revue Iris :

“Dans ce volume, qui est annoncé comme le premier d’une série, les directrices de l’ouvrage réunissent les travaux issus d’un séminaire et d’une journée d’étude qui s’étaient déroulés en 2018 et 2019 à l’université de Reims, dans le cadre du Centre de recherche interdisciplinaire sur les modèles esthétiques et littéraires.

L’objectif déclaré est de porter à la lumière la « petite » mythologie (niedere Mythologie, la formule est des frères Grimm), fruit des traditions populaires, et de relever les passerelles qui existent entre celle-ci et les domaines de la « grande » mythologie, antique ou biblique, par exemple.

Le volume est parfaitement équilibré, puisque les deux parties qui le composent comprennent sept contributions chacune : la première est consacrée aux figures mythologiques, tandis que la seconde explore les catégories de l’espace et du temps. […]”

Lire la suite.

TELECHARGEMENT :
CR Volume 1 iris-2285

Crédits: Gustave Doré, Peau d’âne au bain – source : Gallica (extrait)

Cinq études sur Aragon Théatre/Roman

Alain Trouvé, Cinq études sur Aragon Théatre/Roman. Du texte à l’arrière-texte, Reims, Epure, 2021.

Le dernier roman d’Aragon, dans lequel les commentateurs ont parfois cru discerner un affaiblissement de la veine littéraire, préfigure le nouveau millénaire en cours, marqué par les effondrements multiples et la révision des cadres de pensée qui avaient paru s’imposer jusqu’alors. Théâtre/Roman traite du théâtre au propre et au figuré, dans un jeu de miroir entre les protagonistes de la représentation – acteur, metteur en scène – et le théâtre intérieur de l’écriture romanesque. La voix tragique de l’Écrivain et de ses doubles, confrontés à la faillite d’un idéal révolutionnaire néanmoins réaffirmé, trouve des échos dans d’autres œuvres du passé et d’autres époques qui l’universalisent. Le face-à-face vertigineux entre roman et théâtre, par l’orchestration poétique de la composition d’ensemble, ouvre pour le lecteur un espace inédit d’exploration, nommé ici, avec l’assentiment tacite d’Aragon, arrière-texte. Un passage de relais est suggéré: « Dans ce que je vois, il y a toujours ce que je ne vois pas ».

Éditeur ÉPURE – Éditions et Presses universitaires de Reims
Support Livre broché
Nb de pages 116 p. Notes .
ISBN-10 2374961508
ISBN-13 9782374961507
 Disponible en librairie et sur le Comptoir des Presses d’Université.

La Grande Oreille : Merlin

La Grande Oreille n°83, avril 2021 : “Merlin” – dirigé par Karin Ueltschi, Laurence Hélix et Anne Berthelot

Merlin, enchanteur, magicien et prophète a présidé à la naissance d’un monde qui nous fascine toujours : celui d’Arthur et des chevaliers de la Table ronde. Mais qu’a encore à nous apprendre ce personnage tout à la fois romanesque, historique et légendaire ? Et quelles traces a-t-il laissées, lui, cet éternel conteur et maître de la parole, qui nous invite à prendre conscience du monde fragile qui nous entoure ?

Karin Ueltschi est professeur de Langue et Littérature française du Moyen Âge à l’Université de Reims Champagne-Ardenne et membre du CRIMEL.

Laurence Hélix est maître de conférences en langue et littérature médiévale à l’URCA et membre du CRIMEL.

17 euros (hors frais de port)
ISBN : 979-10-92447-46-0

Disponible sur le site de l’éditeur

Les amours de Psyché et de Cupidon précédé d’Adonis et du songe de Vaux

Jean de La Fontaine, Les Amours de Psyché et de Cupidon précédé d’Adonis et du Songe de Vaux (édition Céline Bohnert, Patrick Dandrey et Boris Donné), Gallimard, “Folio Classiques”, 2021.

Derrière le fabuliste se cache un autre La Fontaine : celui qui commença sa carrière littéraire sous la protection de Fouquet. Fruits de l’inspiration raffinée, badine et sensuelle qui régnait à sa cour, les trois textes ici réunis associent les légendes de la mythologie et l’esprit aigu du classicisme naissant, dans une quête de la beauté et de la sensualité, une conciliation du sérieux et du léger, entre le rêveur qui s’égare et l’œil qui observe. La Fontaine y conte en vers et prose, sur le mode de l’élégie, du lyrisme, du songe ou de la promenade, l’amour de Vénus pour Adonis, les aventures de Psyché aimée de Cupidon et les rêveries poétiques et philosophiques que lui inspirent les jardins de Vaux et ceux de Versailles qu’inventait alors Le Nôtre.
À mi-chemin entre la hardiesse rieuse des Contes et la gaieté enchanteresse des Fables, voici un La Fontaine méconnu, délicat et insolite qui, ici aussi, amuse, charme et envoûte.

Céline Bohnert est maîtresse de conférences en littérature française du XVIIe siècle à l’URCA, membre du CRIMEL et de l’Institut Universitaire de France.

ISBN : 9782072803970
Disponible sur le site de l’éditeur.

TÉLÉCHARGEMENT :
Présentation par l’éditeur