Archives de catégorie : Colloques

Vices et dysfonctionnements pops

Colloque organisé à l’Université de Haute-Alsace
par Sébastien Hubier (CRIMEL, EA3311)
et Frédérique Toudoire-Surlapierre (ILLE, EA4363)
avec le soutien du CRIMEL

PROGRAMME
Jeudi 2 Mai après-midi

14h – Frédérique Toudoire-Surlapierre (université de Haute-Alsace), «dys-troduction»

14h30 – Sébastien Hubier (université de Reims-Champagne-Ardenne), « le néo-Hygiénisme : entre mépris de classe et “fascisme mou” »

15h – Federica Santoni (Università degli Studi di Roma Tre), « Désir et névrose dans la contemporanéité»

15h30 – Victor-Arthur Piégay (Université de Lorraine), « Agir en fonctionnaire non éthique et irresponsable : fictions scolaires et enseignant·e·s indignes»

16h Pause

16h30 – Lorène Trémerel (Tulane University), « La trinité satanique : au nom du sexe, de la drogue et de l’alcool »

17h – Lucie Bertrand-Luthereau (Institut d’Études Politiques d’Aix-en-Provence), « Règles, graisse et vomi : le personnage féminin des romans de Virginie Despentes, doigt d’honneur cathartique aux injonctions infernales de la féminité occidentale »

17h30 – Sophie Benard (Université de Picardie-Jules Verne), « Give me vice : Ed Sheeran, le roi de la pop qui se néglige »

18h – Elise Van Haesebroeck (Université de Toulouse-Jean Jaurès), «Privacy, mettre en scène la pornographie de l’intime»

Vendredi 3 mai – matinée

9h – Cyril Cottineau (Université Sorbonne Nouvelle), « L’avènement du coach de vie. Comment la pop culture a contribué à créer et à nous faire aimer un gourou moderne »

9h30 – Arthur Ségard (New York University – Department of French Literature), « “À part niquer j’vois rien à faire cet après-midi” : figures de l’oblomovisme dans le rap français »

10h – Camille Zimmermann (Université de Lorraine), « Guerrières badass et furies hystériques : le tabou de la violence féminine appliqué à la pop culture »

10h30 Pause

11h – Fleur Hopkins (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), « Inventions ratées, machines extrapolées et gadgets secrets dans Phinéas et Ferb sur Disney Channel »

11h30 – Angel Delrez (Université Paris Nanterre & Università degli studi di Torino), « “Everything burns“, ou la société de consumation »

Vendredi 3 mai – après-midi

14h – Guillaume Gomot (Université Sorbonne Nouvelle), « ”I failed you“ : Star Wars : Les Derniers Jedi ou la poétique de l’échec »

14h30 – Guillaume Labrude (Université de Lorraine), « Ivre, il traverse la ville en char d’assaut : ébriété et morale dans les jeux vidéo Rockstar Games»

15h Discussion et clôture

LIEU
Salle Nizami Gandjavi
FLSH – 10, rue des frères Lumière – 68093 Mulhouse cedex

CONTACTS
sebastien.hubier@univ-reims.fr
frederique.toudoire@uha.fr

TÉLÉCHARGEMENT
Affiche
Programme

 

« La lecture littéraire dans tous ses états »

DATES
28 mai-31 mai 2018

LIEUX
Lundi 28 mai:
Hôtel de Ville, salle des fêtes
9 place de l’hôtel de ville – Reims

Mardi 29 mai:
Le Cellier, salle La Môme Moineau
4 rue de Mars – Reims

 

Mercredi 30 mai:
Médiathèque Jean Falala
2 rue Fuseliers – Reims

TÉLÉCHARGEMENT
Programme définitif Rencontres de Reims

Cette manifestation est organisée par l’équipe Approches Interdisciplinaires et Internationales de la Lecture (A2IL), avec le soutien de deux laboratoires de SHS, le CRIMEL (EA3311) et le CIRPEL (EA4299), de l’Université de Reims Champagne-Ardenne et de la Ville de Reims.

 

Crédit: Jean Pénuel, Le Souvenir, 1996.

De Bagdad à Constantinople: le transfert des savoirs médicaux (XI-XVe siècles)

DATE
Jeudi 24 et vendredi 25 mai 2018

LIEU
Jeudi 24 mai:
Université de Reims Champagne-Ardenne
UFR Lettres et Sciences Humaines
Maison de la Recherche (Bât. 13 – Salle polyvalente)
57, rue Pierre Taittinger – Reims

Vendredi 25 mai:
Bibliothèque Carnegie, Auditorium
2, place Carnegie – Reims

TÉLÉCHARGEMENT
Programme du colloque
Affiche du colloque

Colloque Le Temps des passions (XIXe-XXIe siècles)

Reims, les 16 & 17 novembre 2017

 

L’objectif de ce colloque, portant sur la littérature française et étrangère du XIXème au XXIème siècles, est d’étudier la représentation des passions du point de vue du temps.

            Quatre axes sont envisagés pour une réflexion qui s’inscrira à la fois dans la poétique historique et la théorie de la lecture :

  • Orientation temporelle : une passion se trouve, selon les cas, orientée vers le passé, le présent ou le futur, avec des combinaisons possibles (l’espoir est tourné vers le futur, le regret vers le passé, la peur vers le présent ou le futur). Le texte littéraire configure cette orientation de façon plus ou moins attendue en fonction de la situation, du genre ou de la forme littéraire, avec des effets sur le lecteur à apprécier.
  • Évolution : une passion qui dure a ses degrés et ses formes spécifiques selon les moments, qu’elle progresse, régresse ou se modifie. Les temps forts de la passion peuvent prendre une tournure remarquable notamment dans les cas de choc et de crise (intime, relationnelle, collective). Il s’agira d’en étudier les formes (surgissement, conflit, rupture) et les effets (comme dans le cas des traumatismes).
  • Temps social : les passions des personnages se rencontrent, se confrontent, s’associent, entrent en conflit. Leur mise en relation s’inscrit dans la vie sociale, restreinte ou étendue. Le temps social joue également un rôle dans les passions du lecteur, ne serait-ce qu’à travers la codification culturelle de la lecture.
  • Historicité, anhistoricité, anachronisme : si les historiens contemporains ont bien mis en valeur l’historicité des passions, il faut compter, dans la littérature, avec une temporalité spécifique (dates, époques, régimes), ainsi qu’avec les phénomènes d’anachronisme (quand telle ou telle passion paraît inactuelle), voire d’anhistoricité – toutes questions qui se posent également sur le plan de la réception.

Régine Borderie, Vincent Jouve.

Programme du colloque

Affiche du colloque

Crédit: Bill Viola, Six heads, 2000, photo Kira Perov

Boecio a través del tiempo: la recepción de su obra y su influencia en las letras europeas de la Edad Media a nuestros días. Teología y Filosofía

affiche_boece2espJueves, 17 de noviembre

Facultad de Filosofía y CC.EE. – Sala de Huntas

09h00 – Recepción de participantes y apertura del Coloquio. Bienvenida por parte del Director del Departamento de Filosofía y de las organizadoras del Coloquio: Alicia Oïffer-Bomsel, Sophie Conte y Elena Cantarino

09h30 – Conferencia inaugural: Christian Trottmann (Centre d’études de la Renaissance- Université de Tours), « Denis le Chartreux lecteur de la Consolation de la Philosophie »

10h15Miquel Beltrán (Universitat de les Illes Balears), « Una referencia a Boecio en la traducción de Alonso de Cartagena del Segundo Libro de Providencia de Dios, de Séneca »

11h00Discusión y Pausa

11h30Marina Mestre Zaragozá (ENS de Lyon), « La influencia de Boecio en el Sueño de Escipión de Vives »

12h15José M. Zamora Calvo  (Universidad Autónoma de Madrid), « Una exhortación a cultivar las virtudes: La posible conexión entre la Consolación de la Filosofía y la ética neoplatónica »

13h00Discusión y Comida

16h00Agustín Domingo Moratalla  (Universitat de València), « La Filosofía de la persona ante el desafío naturalista: pensar a Boecio desde Zubiri »

16h45Analía Manzur (Universidad Nacional de Salta-Argentina), « Boecio: la filosofía como cura del alma en La Consolación de la Filosofía »

17h30Discusión y Pausa

18h00Juan de Dios Bares Partal (Universitat de València), « Providencia, destino y azar en Boecio »

18h45Gabriel González Nares (Universidad Panamericana-México), « Relaciones entre causalidad, emanación y creación en el De hebdomadibus de Boecio »

19h30Discusión y Cierre de la jornada

Viernes, 18 de noviembre

Facultad de Filosofía y CC.EE. – Sala de Juntas

09h30Christophe Erismann (Université de Vienne – Institut des Études Byzantines), « Boèce et le statut ontologique des universaux: des textes divergents et leur discussion dans le Liber de anima de  Ratramnus de Corbie»

10h15Verónique Le Ru (Université de Reims Champagne-Ardenne), « Peut-on se consoler en regardant les étoiles ? »

11h00Jesús Conill (Universitat de València), « De Boecio a Zubiri: la realidad personal »

11h45 Discusión y Pausa

12h30 – Conferencia de clausura: Adela Cortina (Universitat de València), « ¿Es éticamente irrelevante el concepto de persona? »

13h15Discusión y Comida

16h00Francisco Castilla Urbano (Universidad de Alcalá), « Presencia de las ideas boecianas en la Historia de las Indias de Bartolomé de las Casas »

16h45Francisco Arenas Dolz (Universitat de València), « Boecio y la subordinación de la retórica a la dialéctica »

17h30Discusión y Pausa

18h00 – Mesa de comunicaciones:

  • Rodrigo Ballón (Universidad de Navarra), « Conocimiento divino del mal: Influencia de Boecio en Escoto Eriúgena »
  • Jaime Vilarroig (Universidad CEU-Cardenal Herrera), « La presencia de Boecio en la polémica de Auxiliis»
  • Raúl Francisco Sebastián Solanes (Universitat de València), « Crisis de la categoría de relación: La persona como individua substantia en Boecio »

19h30Discusión y Clausura del Coloquio

DATE
Jeudi 17 et vendredi 18 novembre 2016

LIEU
Universitat de València (España)
Facultad de Filosofía y CC.EE.
Sala de Juntas

TÉLÉCHARGEMENT
Affiche du colloque
| Programme du colloque

Contre Galien. Critiques d’une autorité médicale de l’Antiquité au premier âge moderne

Jeudi 29 septembre 2016
Université de Reims Champagne-Ardenne
(Bâtiment 18 – salle 03 et 05)

14h00Accueil des participants

 14h20Allocution de bienvenue

14h40Roberto LO PRESTI (Humboldt-Universität zu Berlin) et Antoine PIETROBELLI (Université de Reims), Présentation.

Présidence de séance : Véronique BOUDON-MILLOT

15h00Vivian NUTTON (I. M. Sechenov First Moscow State Medical University), « Galenism and anti-Galenism in Renaissance anatomy »

15h45Susan MATTERN (University of Georgia, Athens), « Galen’s Enemies »

16h30Pause

16h45 Gweltaz GUYOMARC’H (Université Jean Moulin Lyon 3), « Alexandre contre Galien. La réalité d’un différend »

18h00 – Salle de spectacle du CROUS
Le Voyage d’Érasme, spectacle de Jean-Marc EDER

20h00Dîner à la Brasserie Flo (96, place Drouet d’Erlon)

Vendredi 30 septembre 2016
Université de Reims Champagne-Ardenne
(Bâtiment 18 – salle 03 et 05)

Présidence de séance : Alessia GUARDASOLE

09h30 Matyáš HAVRDA (Czech Academy of Sciences, Prague), « Nemesius against Galen on soul as mixture »

10h15 Anna MOTTA (Freie Universität Berlin), « The impostor of the Cratylus. Galen and Proclus on etymology »

11h00Pause

11h15Antoine PIETROBELLI (Université de Reims Champagne-Ardenne), « Les Arabes contre Galien dans la médecine byzantine »

12h00Déjeuner (Buffet)

Présidence de séance : Marie CRONIER

14h00Philippe VALLAT (Universität Wien), « Qu’est-ce que la métaphysique a à faire avec la physiologie du corps humain ? Farabi contre Galien »

14h45Joël CHANDELIER (Université Paris 8), « Averroès “contre Galien” ? Retour sur une opposition proverbiale »

15h30Pause

15h45Nicoletta PALMIERI (Université de Reims Champagne-Ardenne), « Prolixité galénique et concision salernitaine : le cas de Barthélemy »

17h30Visite des caves du champagne Lanson (66, rue de Courlancy)

20h00Dîner au restaurant Au Conti (93, place Drouet d’Erlon)

Samedi 1er octobre 2016
Bibliothèque Carnegie (Auditorium)

Présidence de séance : Klaus-Dietrich FISCHER

10h00Danielle JACQUART (EPHE, Paris), « Avicenne et Averroès contre Galien : la lecture universitaire de leurs critiques (XIIIe-XVe siècle) »

10h45Concetta PENNUTO (Université Francois Rabelais, Tours), « Rhadamante à l’écoute de Galien : la médecine face à la philosophie »

11h30Pause

11h45Roberto LO PRESTI (Humboldt-Universität zu Berlin), « Cremonini et Harvey contre Galien : mécanismes de la critique, rejet et construction de l´autorité dans l’aristotélisme médical au XVIIe siècle »

12h45Déjeuner au restaurant Le Saint-Julien (47, rue Eugène Desteuque)

CONTACTS
Suivi administratif – Ségolène BUFFET
segolene.buffet@univ-reims.fr – +33(0)3.26.91.36.15

DATE
Jeudi 29 et vendredi 30 septembre et samedi 1er octobre 2016

LIEUX
Université de Reims Champagne-Ardenne
UFR Lettres et Sciences Humaines
Bâtiment 18 – Salle 03 et 05
57, rue Pierre Taittinger – Reims

Bibliothèque Carnegie
2, place Carnegie – Reims

TÉLÉCHARGEMENT
Affiche du colloque
| Programme du colloque

Boèce au fil du temps : la réception de son œuvre et son influence sur les lettres européennes du Moyen Âge à nos jours

Affiche_BoeceUniversité de Reims, 2-3 juin 2016
« Littérature et Arts »

Jeudi 2 juin 2016

09h00 Accueil des participants

09h30Allocution d’ouverture : Didier Marcotte, Vice-président du conseil académique ; Thomas Nicklas, Directeur du CIRLEP ; Jean-Louis Haquette, Directeur du CRIMEL ; Sophie Conte, au nom des trois organisatrices du colloque.

Conférence inaugurale
10h00Vincent Zarini (Université Paris-Sorbonne)

Approches linguistiques : mots et concepts
Présidence de séance : Karin Ueltschi

10h30María Jesús Soto Bruna (Universidad de Navarra) : « Unité et bien. Boèce compris par Gundissalinus (XIIe siècle) »

11h00Béatrice Stumpf et Bernard Combettes (Université de Lorraine) : « La Consolatio Philosophiae et sa traduction en français au Moyen Âge. Le problème des noms abstraits : le cas particulier des suffixes –tas et –tio »

Discussion
Pause

11h45 Carmen Cortés Zaborras (Universidad de Málaga) : « Trois concepts boétiens dans la réflexion féminine, du XIVe au XVIIIe siècle »

12h15Isabelle Turcan (Université de Lorraine) : « La présence des références à Boèce dans les textes linguistiques des XVIIe et XVIIIe siècles »

Discussion
Déjeuner

De la technique à l’esthétique
Présidence de séance : Antoine Pietrobelli

15h00Donatella Restani (Università di Bologna) : « Embryologie, numérologie et musica humana : un nouveau regard sur les sources et la réception du concept »

15h30 Nicoletta Palmieri (Université de Reims Champagne-Ardenne) : « Présence de Boèce chez les maîtres de Salerne : commentaires et “diagrammes figurés” »

16h00Bruno Bouchard (Université du Québec à Rimouski) : « L’homo fortuna et la dette des maîtres d’algorisme envers Boèce : entre arithmétiques, proportions, patrimoines et esthétisation de soi, du monde marchand au monde de l’art »

Discussion
Pause

Présidence de séance : Didier Marcotte

17h00Isabel María León Sanz (Universidad de Navarra) : « Influencia de las ideas estéticas de Boecio en San Buenaventura »

17h30Alice Lamy (Université Paris-Sorbonne): « Henri Bate de Malines, lecteur de Boèce »

18h00Jean-Baptiste Guillaumin (Université Paris-Sorbonne-IUF) : « Glaréan lecteur et éditeur de l’Institution musicale »

Discussion

Vendredi 3 juin 2016

La Consolatio philosophiæ et le thème de la fortune
Présidence de séance : Sophie Conte

09h00 Olga Vassilieva-Codognet (EHESS) : « La roue de Fortune et la Consolation de Philosophie. Antécédents et postérité d’un motif iconographique médiéval »

09h30Christian Brouwer (Université Libre de Bruxelles) : « Fortune et destins de Boèce dans la poésie latine des XIe et XIIe siècles »

Discussion
Pause

Présidence de séance : Alicia Oïffer-Bomsel

10h30Anna-Maria Babbi (Università degli Studi di Verona) : « La réception en Angleterre de la Consolatio Philosophiae : le Roman de Philosophie de Simund de Freine (XIIe-XIIIe s.) »

11h00 Miren Lacassagne (Université de Reims Champagne-Ardenne) : « L’Estrif de Fortune et Vertu de Martin Le Franc : de l’exemplum boétien au miroir de Fortune »

Discussion
Déjeuner

Lectures de Boèce : de l’humanisme à l’époque contemporaine
Présidence de séance : Jean-Louis Haquette

13h30Jean-Frédéric Chevalier (Université de Lorraine) : « Le soleil et les abeilles : Pétrarque et Coluccio Salutati lecteurs de Boèce »

14h00Thierry Grandjean (Université de Lorraine) : « Les éditions et la réception des œuvres de Boèce à Strasbourg et Sélestat entre 1491 et 1515 »

14h30Alicia Oïffer-Bomsel (Université de Reims Champagne-Ardenne) : « Entre le Libro de las consolaciones de la vida humana de l’antipape Pedro de Luna et le Boecio de consolación d’Agustín López : la réception de la Consolatio Philosophiae en Espagne, de la pré-Renaissance au Baroque »

Discussion
Pause

15h30Elena Cantarino-Suñer (Universidad de Valencia) : « Presencia y pervivencia de Boecio en las letras españolas del Siglo de Oro »

16h00Gábor Förköli (Universités Eötvös Loránd-Paris-Sorbonne) : « Une “Consolation philosophique” méconnue : Les deux Vérités de Jean de Silhon (1596-1667) »

16h30Alain Trouvé (Université de Reims Champagne-Ardenne) : « Francis Ponge lecteur de Boèce »

Discussion

Clôture
17h15 – Jérôme Lagouanère (Université de Montpellier) : « Boèce et Augustin, deux influences contradictoires (VIIIe-XVIe siècle) ? Réflexions sur les usages polémiques des sources »

Deuxième partie du colloque, “Théologie et Philosophie”, 17-18 novembre 2016 (Université de Valence, Espagne).

DATE
Jeudi 2 juin et vendredi 3 juin 2016

LIEU
Université de Reims Champagne-Ardenne
UFR Lettres et Sciences Humaines
Maison de la Recherche
57, rue Pierre Taittinger – Reims

TÉLÉCHARGEMENT
Affiche du colloque
| Programme du colloque

Le XIXe siècle à l’épreuve de la collection

Affiche_XIXPROGRAMME

Jeudi 19 novembre 2015 – Université de Reims Champagne-Ardenne – UFR Lettres et Sciences Humaines

09h30 – Accueil des participants

10h00 – Ouverture du colloque

De la geste de la Révolution au geste de la collection
Présidence : Evanghelia Stead

10h30Jean-Yves Mollier (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines) :  De l’ Encyclopédie de Diderot au musée de C.L.F. Panckouke à Meudon :  naissance et  développement d’une collection

11h00Sabine Maffre  (Bibliothèque Carnegie) : Diancourt, un bibliophile « révolutionnaire » ?

11h30Jean-Louis Haquette  (Université de Reims Champagne-Ardenne) : Un siècle mis en livre : Victor Diancourt et ses Douze poèmes du XIXe siècle

Discussion

De l’inventaire du siècle à l’invention d’un siècle
Présidence : Jean-Yves Mollier

14h00 –   Jean-Jacques Gautier (Mobilier national) : Le meuble de collection ou l’invention du XVIIIe siècle à usage du XIXe siècle

14h30Michèle Le Pavec (BnF, Département des Manuscrits) : Le XIXe siècle des autographes du département des Manuscrits de la Bibliothèque nationale

Discussion et pause

Présidence : Pascal Durand

15h30Cécile Reynaud (BnF, Département de la Musique) : L’invention de Berlioz dans l’Europe du XIXe siècle : la collection musicale de Charles Malherbe

16h00Yannick Le Pape (Musée d’Orsay) : Au péril de Ninive. Ambitions, rivalités, polémiques autour des premières collections assyriennes

Discussion

Vendredi 20 novembre 2015 – Bibliothèque Carnegie

Le XIXe siècle, cet objet de collection ?
Présidence : Sabine Maffre

09h00Marine Le Bail (Université de Toulouse-le-Mirail, Bibliothèque de l’Arsenal) : Bibliophilie moderniste et modernité littéraire chez Charles Asselineau, Jules Janin et Octave Uzanne : pour quel XIXe siècle ?

09h30Julien Schuh (Université de Reims Champagne-Ardenne, IUF) : Les collectionneurs « à-côté » : l’importance de la collection dans le modèle économique des revues d’avant-garde fin de siècle

Discussion et pause

Présidence : Jean Balsamo

10h30Catherine Faivre d’Arcier (BnF, Département des Manuscrits) : Lovenjoul : lecteur, chercheur et conservateur ou comment sauver les sources de la littérature contemporaine

11h00Pascal Durand (Université de Liège) : Un siècle critique et collectionneur : le XIXe siècle vu par Mallarmé

Discussion

La collection, la fiction du XIXe siècle ?
Présidence : Daniel Sangsue

14h00Jean Balsamo (Université de Reims Champagne-Ardenne) : Le catalogue comme objet littéraire au XIXe siècle

14h30 Franc Schuerewegen (Université de Nimègue) : Le cousin Pons de Chateaubriand

Discussion et pause

La collection ou le XIXe siècle en procès et en projet
Présidence : Jean-Louis Haquette

15h30Daniel Sangsue (Université de Neuchâtel) : Collection et catastrophe

16h00Dominique Pety (Université Savoie Mont-Blanc) : L’esprit de collection XIXe-XXIe siècles

Discussion et pause

Présentation par Sabine Maffre et Jean-Louis Haquette du fonds Diancourt de la Bibliothèque Carnegie

CONTACTS
Suivi administratif – Ségolène BUFFET – segolene.buffet@univ-reims.fr – +33(0)3.26.91.36.15
Suivi scientifique – Benoît ROUX – benoit.roux@univ-reims.fr – +33(0)3.26.91.36.12

LIEUX
Université de Reims Champagne-Ardenne
UFR Lettres et Sciences Humaines
Maison de la Recherche (Bât. 13) – Salle R418
57, rue Pierre Taittinger – Reims

Bibliothèque Carnegie
2, place Carnegie – Reims

DATES
jeudi 19 et vendredi 20 novembre 2015

TÉLÉCHARGEMENTS
Programme du colloque
| Affiche du colloque

Colloque “Topoi et anecdotes artistique”

Topoi et anecdotes artistiques : fortune, forme, fonction, de l’Antiquité au XVIIIe siècle

ANNONCE

Le colloque du groupe « Pictor in Fabula » clôture la création d’un corpus numérique par une équipe réunie au sein de l’ITEM (équipe du CNRS hébergée rue d’Ulm) et pilotée par Emmanuelle Hénin (volet scientifique) et Jeremy Pedrazzi (volet technique). Coorganisé par deux anciennes élèves de la rue d’Ulm (E. Hénin et V. Naas), avec le soutien du département d’histoire de l’art de l’École (représenté par Nadeije Laneyrie-Dagen), il se tiendra à Paris les 15, 16 et 17 octobre 2015, et réunira des chercheurs de multiples disciplines, allant des sciences de l’Antiquité à l’histoire de l’art, la littérature et la philosophie de la première modernité, venus de nombreux pays : Allemagne, Angleterre, Belgique, Espagne, Italie, Suisse, Etats-Unis.

Le colloque se penchera sur la fortune des topoi et anecdotes artistiques de la Renaissance au xviiie siècle. Quelle influence ont-il eue sur la théorie artistique : en quoi l’ont-il enrichie, révélée ou au contraire infléchie, occultée, faussée ? À quel niveau cette influence s’est-elle exercée : rhétorique, philosophique, académique ? Ont-ils joué un rôle dans la pratique des artistes ? Jusqu’où peut-on identifier la présence subliminale d’une anecdote à travers ses transpositions modernes ?

Le colloque envisagera toutes ces questions à travers trois volets :

1) L’anecdote comme matrice théorique

Chacune de ces anecdotes, chacun de ces topoi ont donné lieu à de multiples interprétations, parfois contradictoires (l’Hélène de Zeuxis présentée tantôt pour prôner l’imitation de la nature, tantôt pour prouver la supériorité de l’Idée) ; parfois même aporétiques pour les plus obscures (le concours de la ligne entre Apelle et Protogène). Chaque auteur s’empare de ce matériau topique pour y projeter ses propres préoccupations, reflet des idées en vogue, mais aussi de la société et de la condition concrète de l’artiste. De manière plus synthétique, l’étude diachronique d’une anecdote permet de mettre en lumière les impensés de la théorie artistique.

2) L’anecdote comme matériau fictionnel

Dans les textes théoriques, les anecdotes introduisent une pause narrative au sein de la démonstration, manière de poursuivre le raisonnement par d’autres voies, à travers une fiction ornée. Quels procédés rhétoriques et littéraires sont à l’œuvre dans cette réécriture ? A l’inverse, dans les textes narratifs (mythographies, romans, contes), les anecdotes introduisent une réflexion subreptice : comment cet élément hétérogène est-il « digéré », intégré dans la trame du récit ? A quelles transpositions fictionnelles les anecdotes donnent-elles lieu ? On songe par exemple à toutes les histoires d’amour cristallisées autour de l’histoire de Dibutade, rebaptisée Corinthia, à partir du XVIIe siècle.

3) L’anecdote comme source de création artistique

Quand ils ne prennent pas la plume pour commenter ces textes, les artistes se saisissent du pinceau, ou du burin : le corpus figuratif entourant les anecdotes antiques a été très peu exploré, malgré sa richesse. S’y rattachent en effet toutes les copies d’après les œuvres modèles (variations sur la Vénus d’Apelle ou de Praxitèle), mais aussi l’illustration des anecdotes (Apelle et Campaspe, Dibutade inventant la peinture, Zeuxis peignant Hélène), jusqu’aux multiples formes d’allusion, soit au contenu d’un tableau mythique (autoportrait de Rembrandt en Zeuxis riant), soit à un procédé (monochromie, quadrichromie, clair-obscur), voire à une posture du modèle (profil). Cette fortune iconographique se poursuit jusqu’au xxie siècle, signe que les anecdotes sur l’art antique demeurent une source inépuisable d’inspiration pour la pensée créatrice.

PROGRAMME

Jeudi 15 octobre 2015

L’ANECDOTE ENTRE ART DU DISCOURS ET PRATIQUE DE LA PEINTURE

L’anecdote : cadres rhétoriques
Séance présidée par Pierre Caye

9h00 – Ouverture
9h10 – Emmanuelle Hénin (Université de Reims Champagne-Ardenne) : « Introduction. L’anecdote comme palimpseste »

9h35Pedro Duarte (Aix-Marseille Université) : « La fiction de discours dans les anecdotes relatives aux sculpteurs et peintres antiques »

10h00 – Giovanni Lombardo (Université de Messine) : « Timanthe et l’art de peindre kat’émphasin »

10h25 – Discussion et pause

11h20Stanislas Kuttner-Homs (Université de Caen) : « Rhétorique des arts et art de la rhétorique : les anecdotes de peintres et de sculpteurs dans les Histoires de Jean Tzétzès »

11h45Marteen Delbeke (Université de Gand) : « Les anecdotes sur la peinture dans le débat sur la langue figurée dans la deuxième moitié du XVIIe siècle »

12h10Discussion et déjeuner

Anecdotes et pratique de la peinture
Séance présidée par Agnès Rouveret

14h00 –  Valérie Naas (Université Paris-Sorbonne) : « Le discours sur les femmes artistes antiques : entre realia et topoi »

14h25 – Baldine Saint Girons (Université Paris Ouest Nanterre La Défense) : « Le bœuf de Pausias en noir et blanc »

14h50 – Discussion et pause

15h45 – Ralph Dekoninck (Université Catholique de Louvain) : « Pausias, parangon de la peinture flamande au XVIIe siècle »

16h10 – Marie-Pauline Martin (Aix-Marseille Université) : « Glycère et l’harmonie des couleurs : un motif adapté aux perspectives sensualistes des Lumières »

16h45  Étienne Jollet (Université Paris-I Panthéon-Sorbonne) : « Apelle contre Protogène. La rapidité de l’acte créatif dans la littérature artistique en France au XVIIIe siècle »

17h10 Discussion

Vendredi 16 octobre

LA FASCINATION MIMETIQUE

Topoi mimétiques
Séance présidée par Hélène Casanova-Robin

09h00Giuseppe Pucci (Université de Sienne) : « Naturam ipsam provocavit » : structure et histoire d’un poncif »

09h25José Riello (Université de Madrid) : « La verdadera imitación del natural y los pintores antiguos en los tratados hispánicos de la Edad Moderna. »

09h50 Ulrich Pfisterer (Université de Munich) : « Apelles’Animals »

10h15Léonard Pouy (Université de Genève) : « À cor et à cri. Théon de Samos et ses survivances dans l’art néerlandais du XVIIe siècle »

10h40Discussion et pause

11h30Paulo Butti de Lima (Université de Bari) : « La douleur dans la peinture : anecdotes et exemples pour comprendre la Poétique d’Aristote (XVIe-XVIIe s.) »

11h55François Lecercle (Université Paris-Sorbonne) : « Portrait de l’artiste en tortionnaire : Parrhasios, Michel Ange et quelques autres »

12h20 Discussion et déjeuner

La mimésis sculpturale
Séance présidée par Nadeije Laneyrie-Dagen

14h20 – Présentation du site « Pictor in Fabula »

14h35Renaud Robert (Université Bordeaux-Montaigne) : « Les anecdotes sur Phidias ou les métamorphoses de l’artiste. »

15h00 – Marianne Leblanc (Université Paris Ouest Nanterre La Défense) : « L’anecdote en filigrane. Les poèmes sur le buste de Louis XIV par Bernin »

15h25 – Discussion et pause

16h20Maurice Brock (Université de Tours) : « L’Aphrodite de Cnide dans des lettres de Bembo, l’Arétin, Giovanni Della Casa et Lodovico Dolce

16h45Lise Wajeman (Aix-Marseille Université) : « Fictions comiques ou théories sérieuses ? Quelques réincarnations de la Vénus de Cnide au XVIe siècle »

17h10Discussion

Samedi 17 octobre

TRANSPOSITIONS MODERNES

Portrait de l’artiste en Apelle
Séance présidée par Giovanni Careri

09h00 – Mathilde Bert (Université Catholique de Louvain) : « Apelle à Bologne : les stalles de Fra Damiano à San Domenico »

09h25. Sarah Blake McHam (Rutgers University, New Jersey) : « Falling in Love with Your Sitter »

09h50 – Arianna Fabbricatore (Université Paris-Sorbonne) : « L’Apelle et Campaspe de Noverre : danse et peinture au XVIIIe siècle »

10h15 – François René Martin (École nationale des beaux-arts) : « De Campaspe à la Fornarina : problèmes iconographiques (1770-1820) »

10h40 Discussion et pause

Peindre les anecdotes

11h25Élisa de Halleux (Université Paris-I Panthéon-Sorbonne) : « Zeuxis peint le portrait d’Hélène de Beccafumi ou l’idéal de beauté androgyne dans la théorie artistique italienne au XVIe siècle. »

11h50 Colette Nativel (Université Paris-I Panthéon-Sorbonne) : « Le décor de la maison de Rubens entre anecdote et allégorie »

12h15 Jan Blanc (Université de Genève) : « Le traitement burlesque des anecdotes artistiques dans la peinture européenne (XVe-XVIIIe siècles) »

12h40Discussion

LIEU
École normale supérieure
Salle Dussane
45 rue d’Ulm – Paris (Ve)

DATES
jeudi 15, vendredi 16 et samedi 17 octobre 2015

TÉLÉCHARGEMENTS
Programme du colloque
| Affiche du colloque

Les ACTES du colloque ont été publiés en 2018 aux éditions du CNRS.