Axes de recherche

Axe 1 – Transmissions, inflexions et reconfigurations des modèles d’écriture

Cet axe met en évidence la question centrale du CRIMEL, celle du modèle dans l’histoire des textes, sous l’angle de l’écriture. Il regroupe des chercheurs spécialistes de littérature antique, française ou comparée. La notion de modèle est donc cardinale, associée à l’idée de tradition, de continuité ou de circulation des textes dans le temps et les lieux, par imitation ou émulation. Mais la réécriture peut aussi être infidèle jusqu’à la défiguration ou la rupture, invitant à penser la réversibilité du modèle en contre-modèle.  En savoir plus.

Responsable : Cécile Gauthier

Axe 2 -Lecture littéraire et modèles critiques

L’ambition de cet axe, qui se situe dans la continuité du Centre de Recherche sur la Lecture Littéraire, fondé à Reims en 1976, est de s’interroger sur le fait littéraire sous l’angle privilégié de la lecture. Il se rattache tout naturellement à une réflexion globale sur les modèles dans la mesure où il est impossible de lire un texte (a fortiori littéraire) sans faire jouer une série de modèles cognitifs, culturels, littéraires ou esthétiques qui servent de fondement à la compréhension. En savoir plus.

Responsable : Vincent Jouve

Axe 3 – Formes, pratiques et matérialité du livre, du manuscrit à l’ère numérique

Cet axe a pour but d’étudier de manière à la fois diachronique et synchronique le manuscrit et l’imprimé (qu’il s’agisse du livre, de publications occasionnelles ou de journaux). En cohérence avec d’autres axes (notamment l’axe 1, sur les modèles, et l’axe 4, sur les représentations), il s’efforce donc d’envisager l’histoire du livre et de l’édition dans toute sa diversité, en mobilisant les savoirs et les méthodes issus de différentes spécialités. Participent ainsi aux travaux de cet axe à la fois des chercheurs spécialisés en littérature antique, en littérature française, en littérature comparée et en sciences de l’information et de la communication. Il s’agit, en croisant les approches disciplinaires, et en réunissant des chercheurs travaillant sur des périodes très différentes, d’étudier toutes les transformations de l’objet livre, de son avènement jusqu’à nos jours. En savoir plus.

Responsable : Alexis Lévrier

Axe 4 – Espaces de la représentation

Du fait de son emprise sur le monde des idées, la notion de représentation occupe une place importante dans le champ des études littéraires et des sciences humaines puisqu’elle envisage le fait culturel dans sa globalité en assurant son actualisation par le biais méthodologique d’un double régime de verbalisation, celui de la description et de l’interprétation. Les recherches que fédèrent cet axe ont ainsi pour point commun d’interroger les cadres esthétiques et intellectuels qui configurent l’appréhension du monde, qu’il s’agisse de représentations mentales, textuelles et visuelles (images fixes ou en mouvement). En savoir plus.

Responsable : Yann Calbérac

 

Carnet du Centre de recherche interdisciplinaire sur les modèles esthétiques et littéraires (CRIMEL EA 3311)

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search