[AAC] DU PAPIER AU GRAPHISME

Du papier au graphisme :
formes et figures de l’imprimé en Champagne

Troyes, Médiathèque Jacques-Chirac
du mercredi 25 au vendredi 27 septembre 2024

Journées organisées par l’Université de Reims (laboratoire CRIMEL) ; Troyes Champagne Métropole (médiathèque Jacques-Chirac) ; l’École nationale des chartes (centre Jean-Mabillon, Paris) ; l’École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques (centre Gabriel-Naudé, Villeurbanne) ; les Amis de la médiathèque de Troyes Champagne Métropole.

Texte de cadrage

Bien qu’elle ne soit pas devenue une capitale de l’édition, Troyes fut de longue date un centre important de production papetière et s’est conformée, en l’absence d’une université, aux « réalités provinciales » décrites par Pierre Aquilon dans l’Histoire de l’édition française. De taille modeste, la ville reste davantage associée à l’industrie et au négoce textiles qu’à l’activité éditoriale. Pourtant, la tradition papetière de Troyes, l’impression de textes importants ou le succès de plusieurs dynasties d’imprimeurs libraires montrent que le livre a aussi contribué à l’organisation de son tissu social et à sa prospérité.

Troyes et les autres villes de Champagne, que ce soit Châlons, Chaumont, Langres ou Reims, ont été transformées par le livre imprimé depuis le XVe siècle, à l’image de l’architecture des trois bibliothèques municipales à vocation régionale de Châlons, Reims et Troyes, tandis que leurs bibliothécaires ont activement contribué à la conservation, à la constitution et à la connaissance de leurs collections imprimées.

Les travaux de chercheurs et d’érudits, comme, au XIXe siècle, les recherches de Corrard de Breban « sur l’établissement et l’exercice de l’imprimerie à Troyes » ou, dans le premier tiers du XXe siècle, la somme colossale de Louis Le Clert sur l’histoire du papier à Troyes depuis le XIVe siècle, ont déjà apporté de nombreux éclairages sur les liens tissés entre la Champagne et le livre, ainsi que l’a révélé de juin à octobre 2008 l’exposition Histoires d’imprimeurs en Champagne-Ardenne, XVeXIXe siècle à la médiathèque Jacques-Chirac. L’exploration de nouvelles sources, à la faveur des renouveaux historiographiques du second XXe siècle, est venue plus récemment nourrir de nombreux chantiers, illustrant les voies multiples empruntées par l’histoire du livre sur les terres champenoises. Livres de vente de libraires, inventaires après-décès de marchands-libraires, journaux intimes témoignant des pratiques de lecture de leurs auteurs, catalogues de bibliothèques conventuelles ont été mobilisés pour le XVIIIe siècle. Les siècles antérieurs ont également bénéficié de prospections dans les fonds anciens et les dépôts d’archives de la région et d’ailleurs. Ces sources ont favorisé l’éclosion de nouvelles thématiques de recherche. Pour les XVIIe et XVIIIe siècles, les recherches récentes menées sur la Bibliothèque bleue ont apporté des éclairages inédits et ont renouvelé, quant à elles, notre connaissance de la production, de la circulation et de la réception des livres imprimés dans la cité troyenne et bien au-delà.

Ces trois journées d’études souhaitent saisir les formes de la culture de l’imprimé dans ces villes moyennes des temps modernes et interroger à nouveaux frais les principaux acteurs du monde du livre, qu’ils soient papetiers, imprimeurs, libraires, bibliothécaires ou collectionneurs, et les spécificités de la Champagne méridionale dans le domaine du livre imprimé.

Les thèmes retenus pour ces journées d’études sont les suivants :

1. Troyes « capitale du papier », en lien aussi bien avec Paris qu’avec Anvers ;

2. La matérialité du livre imprimé et la création typographique en Champagne méridionale ;

3. Collections imprimées, collectionneurs champenois et enjeux de patrimonialisation ;

4. Les figures-clés de bibliothécaires champenois ;

Modalités de soumission

  • Les propositions de communications (titre, résumé et brève présentation de l’auteur) sont attendues pour le 30 septembre 2023.
  • Elles doivent être envoyées aux adresses suivantes : jean-louis.haquette@univ-reims.fr et thierry.claerr@culture.gouv.fr

Comité scientifique

Christine Bénévent (École nationale des chartes / Centre Jean-Mabillon)

Thierry Claerr (Archives nationales et Centre Jean-Mabillon)

Jean-Louis Haquette (Université de Reims / CRIMEL)

Marie-Dominique Leclerc (Amis de la médiathèque de Troyes Champagne Métropole)

Delphine Quéreux-Sbaï (Direction régionale des affaires culturelles Grand Est)

Alain Robert (Amis de la médiathèque de Troyes Champagne Métropole)

Catherine Schmit (Médiathèque Jacques-Chirac, Troyes Champagne Métropole)

Malcolm Walsby (Enssib / Centre Gabriel Naudé)

Crédits : “L’imprimeur typographe et le graveur de caractères”, lithographie du XIXe siècle. http://classes.bnf.fr/page/grand/10.htm 



Citer ce billet
Marine Riguet (2023, 11 juillet). [AAC] DU PAPIER AU GRAPHISME. Les carnets du CRIMEL. Consulté le 21 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ncsu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.