Atelier des doctorants du CRIMEL

Compte-rendu de l’atelier du 15 février 2022

L’atelier a été animé par Aurore Rahault (CERHIC) et Cyrille Fabre-Lalbin, qui nous ont présenté leurs problématiques de thèse.

Aurore Rahault travaille sur les rites funéraires des femmes nobles au Moyen-Âge, ce qui suppose une exploration fine et méthodique des sources. Elle est rattachée au CERHIC et est la représentante des doctorants de ce laboratoire. Elle est une invitée permanente à nos ateliers auxquels elle assiste généralement en tant qu’observatrice. Sa participation pourrait donner lieu à des activités conjointes entre les doctorants du CRIMEL et du CERHIC. Nous la remercions pour l’intérêt qu’elle nous porte et demeure la bienvenue parmi nous.

Dans sa thèse, Cyrille Fabre-Lalbin s’interroge sur la possibilité d’un roman de formation au féminin. Ses recherches portent sur Claire de Duras, George Sand, Balzac et Stendhal et elle aborde, à travers ses héroïnes féminines et leurs conditions, des questions d’esthétique et de poétique.



Citer ce billet
Rose-Lucie Cahoua (2022, 15 février). Atelier des doctorants du CRIMEL. Les carnets du CRIMEL. Consulté le 26 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ncq5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.