Fictions excitantes

Sébastien Hubier, Fictions excitantes, Dijon, ABELL-CPTC, 2022.

Chez les nouveaux tartufes, la pornographie a mauvaise presse. Pourtant le sexe est aujourd’hui partout et sa représentation omniprésente est le phénomène majeur de notre hypermodernité. Le phénomène majeur, certes, mais aussi le plus contradictoire, car le sexe est, en somme, à la fois et totem et tabou : ce dont tout le monde se délecte mais ce dont il est socialement convenu de ne pas parler, sauf pour la blague.

C’est aux fictions qui mettent en scène le désir sexuel (et qui le provoquent) que s’intéresse le présent livre, afin d’en mesurer l’importance, d’en interpréter les sens, d’en dire les plaisirs, d’en pointer les travers. Étudiant aussi bien la littérature (Sade, Louÿs, Calaferte, Esparbec) ou les arts savants (de Giulio Romano à Jennifer Lacey et Nadia Lauro) que les arts de masse et de divertissement (modes vestimentaires, réclames et publicités, bandes dessinées, romans graphiques, vidéos en ligne ou musique rock), cet essai adopte conjointement trois perspectives afin de comprendre pourquoi les fictions excitantes occupent une place tellement importante dans nos cultures, pourquoi, des fresques antiques au porn en ligne, le sexe est peu à peu devenu un spectacle.

S’inscrivant en faux contre les approches normatives et essentialistes, cette triple perspective, anthropologique, psychologique et culturaliste, permet seule de saisir à quel point la pornographie est une construction idéologique reflétant les transformations macrosociologiques qui ont contribué à banaliser la figuration de la sexualité.

Sébastien Hubier est maître de conférence HDR en littérature comparée à l’Université de Reims Champagne-Ardenne et membre du CRIMEL (EA3311).

  • EAN: 9782373060164
  • 325 pages
  • Prix : 20 EUR

La table des matières analytique est consultable sur Fabula.

Site de l’éditeur

 

Crédits : Jean-Honoré Fragonard, Les amants heureux – source : Wikimedia.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.