Pouvoir(s), responsabilités et cas de conscience en Science-fiction

10e Colloque STELLA INCOGNITA
Pouvoir(s), responsabilités et cas de conscience en Science-fiction

Comité d’organisation: Hervé Lagoguey (CIRLEP), Jérôme Goffette (EVS, UMR 5600), Danièle André (CRHIA), Marine Riguet (CRIMEL)

Université de Reims Champagne-Ardenne
6-7-8 avril 2022 – Campus Croix-Rouge – Bâtiment Recherche
Contact : herve.lagoguey@univ-reims.fr

Mercredi 6 avril 

13h15-13h45 : accueil des participants

13h45-14h00 : mot de la Présidente de Stella Incognita, Danièle André (Université de la Rochelle)

Dune revisité : de l’environnementalisme à l’hyperpouvoir

14h00-14h30  : Song Huang (Sorbonne Université), L’environnementalisme dans le cycle de Dune : un éloge de la conquête humaine ou une recherche de rapport harmonieux entre l’homme et la nature ?

14h30-15h00 : Jérôme Goffette (Université Claude Bernard Lyon 1), Hyperpouvoir, hyperconscience, hyperresponsabilité : réflexions sur Dune de Frank Herbert

Langage et pouvoir

15h00-15h30 : Frédéric Landragin (CNRS), Les Langages de Pao de Jack Vance et le pouvoir linguistique

15H30-16H00 : Liting Hou (Université Jean Moulin Lyon III), L’imagination des extraterrestres dans la science-fiction de Cixin Liu et la représentation de la traduction

16H00-16h30 : pause

Droit de vie et de mort et domination

16h30-17h00 : Emanuelle Lescouet (Université de Montréal), Quels choix face à une IA gouvernante ?

17h00-17h30 : Hervé Lagoguey (Université de Reims Champagne-Ardenne), L’éternité à quel prix ? Jeux de pouvoir et cas de conscience dans Bug Jack Barron de Norman Spinrad

17h30-18h00 : Albain Le Garroy (Université Montaigne Bordeaux), Ces Hommes dans la Jungle de Norman Spinrad ou l’Ordre final.

Jeudi 7 avril

8h30-9h00 : accueil des participants

Terre en péril : décisions et sacrifices

9h00-9h30 : Kim Lefebvre (Université de Clermont Auvergne), Quel(s) choix quand l’humanité est en péril ? Jouer à et contre l’apocalypse dans The Last of Us et Death Stranding

 9h30-10h00 : Gatien Gambin (Université de Lorraine), Le plan B spatial, un cas de conscience écofictionnel

10h00-10h30 : Aurélien Portelli (Mines Paris-PSL), Face à la chute de la civilisation : cas de conscience et décision dans la série L’Effondrement

10h30-11h00 : pause

Du bon exercice des positions dominantes

 11h00-11h30 : Nicolas Bué (Université d’Artois) et Nicolas Kaciaf (Sciences Po Lille), « Quand les gens te demandent d’être un héros, faut pas les décevoir ». L’acceptabilité sociale de la domination charismatique au prisme de la réception de la série The Walking Dead

11h30-12h00 : Thomas Pillard (Université Sorbonne Nouvelle), « Jusqu’où a-t-on le droit d’aller pour obtenir l’émotion ? » Média fiction, voyeurisme, société de l’image et du spectacle dans La Mort en direct (Bertrand Tavernier, 1980)

12h15-13h45 : pause déjeuner

Du bon exercice des positions dominantes, suite

14h00-14h30 : Henri Larski (Université de Lorraine ), L’idéalisme dans le cinéma de science-fiction de Steven Spielberg, le mouvement au service des idées

14h30-15h00 : Clément Pélissier (Université Grenoble Alpes), Cas de conscience et sécurité absolue chez le Batman de Christopher Nolan

15H00-15h30 : pause

Les espaces insoupçonnés du pouvoir

15h30-16h00 : Emmanuel Buzay (Université du Massachusetts, Amherst), Le corps comme matrice de l’exercice du pouvoir dans le roman de Romain Lucazeau Latium (2017)

16h00-16h30 : Martine Michelle Nga (Université de Yaoundé 1), Espaces, jeux de pouvoir et cas de conscience dans Les Testaments de Margaret Atwood

17H00-18h30 : AG de Stella Incognita

 20h00 : Repas de gala à l’Excelsior

Vendredi 8 avril

8h30-9h00 : accueil des participants

Responsabilité, altérité, égalité, féminité

9h00-9h30 : Thomas Plançon (Université de La Rochelle), Le renversement des rôles : quand la femme prend le pouvoir

9h30-10h00 : Vercueil Laurent (Université Grenoble Alpes), Juger dans l’invisible : L’Émissaire des Morts et le « Moral Blindsight »

10h00 -10h30 : Sonakshi Srivastava (Indraprastha University, Delhi), Scrap”ping Humanity: A Study of Responsibility in Frankenstein in Baghdad

 10h30-11h00 : pause

Choix, responsabilités et jugements en bande dessinée et arts visuels

11h00-11h30 : Pascal Robert (Enssib), Lucidité bédéique du numérique, Où comment l’intelligence morale et politique de la bande dessinée franco-belge de science-fiction éclaire le numérique

11h30-12h00 : Rémi Zanni (Université de Paris), Le Vagabond des Limbes : la fuite des responsabilités vouée à l’échec

12h15-13h45 : pause déjeuner

Choix, responsabilités et jugements en bande dessinée et arts visuels, suite

14h00-14h30 : Julia Jacob (Université John Hopkins, Baltimore), Ultime représentant de l’humanité, ou représentant ultime : les affres d’être le dernier homme dans Moon You, de Cho Seok

14h30-15h00 : Antonin Jousse (Université Polytechnique Hauts-de-France), Juste au cas où… la peur de l’autonomie des machines dans l’art contemporain

Clôture du colloque



Citer ce billet
Anne-Christine Royère (2022, 28 mars). Pouvoir(s), responsabilités et cas de conscience en Science-fiction. Les carnets du CRIMEL. Consulté le 21 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ncqf

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.