DU JEU DANS LA THEORIE DE LA LECTURE

Approches Interdisciplinaires de la Lecture – vol. 14 – 2020

Après deux années dédiées aux « Paroles de lecteurs » et dans le sillage des Rencontres de Reims qui firent dialoguer les problématiques du jeu et de la parole, le séminaire Approches Interdisciplinaires et internationales de la lecture ouvre ici un nouveau volet de son investigation portant sur le contenu notionnel de la « lecture comme jeu » dont la modélisation est partiellement liée à l’histoire des recherches rémoises en la matière.
Il s’agit en quelque sorte de faire jouer la théorie de différentes manières ce qui conduit, à partir de l’idée de jeu littéraire, à interroger un réseau de notions associées dans leurs implications linguistiques et philosophiques, sans oublier de soumettre l’idée de la littérature ainsi conçue à la pratique des textes d’écrivains.

SOMMAIRE

  • Alain Trouvé – Avant-propos

Linguistique, philosophie et jeu littéraire

  • François Rastier – Linguistique et études littéraires — Une solidarité bénéfique
  • Gabrièle Wersinger Taylor – Jeux d’Érôs dans « La Pharmacie de Platon » de Jacques Derrida
  • Alain Trouvé – La lecture, entre bricolage et déconstruction : autour de La Potière jalouse (Lévi-Strauss)

De la théorie aux œuvres

  • Christine Chollier – Articuler instances lectorales et régimes textuels : du jeu entre théories. L’exemple de Cité de Verre
  • Marie-France Boireau – Les Cloches de Bâle : jeux et enjeux
  • Nathalie Roelens – Rien ne va plus !
  • Bibliographie
  • Les auteurs

Éditeur : Éditions et Presses universitaires de Reims (Épure)
Nb de pages :  166 p.
ISBN-10 2374961087
ISBN-13 9782374961088

 



Citer ce billet
Steevy ROCHE (2020, 6 novembre). DU JEU DANS LA THEORIE DE LA LECTURE. Les carnets du CRIMEL. Consulté le 21 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ncoq

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.