Séminaire du 4 février 2021 : L’Adonis des modernes

Céline Bohnert, L’Adonis des modernes :
renaissances humanistes d’une fable antique

 

La fable d’Adonis, ce mortel d’une divine beauté, interroge depuis l’Antiquité les pouvoirs du sensible : Ovide, en particulier, développait autour du jeune chasseur trop tôt fauché une série d’images mémorables. La richesse de ce matériau permit la survivance du mythe et son extraordinaire fécondité à la Renaissance. Alors que les prédicateurs du Moyen Âge s’intéressaient à l’incestueuse Myrrha, sa mère, l’âge humaniste offrit à Adonis une véritable jouvence. On s’intéressera ici aux conditions qui permirent l’émergence de cette figure fabuleuse dans la France du XVIe siècle, notamment la progressive métamorphose de l’Adonis christique du Moyen Âge en un Adonis romanesque, parangon du parfait amour : la transmission multiforme des textes, jusque dans leur matérialité, reflète et accompagne une évolution des modes de lecture et des systèmes de croyance.

TÉLÉCHARGEMENT :
Affiche 4 février 2021

Crédits : Titien, Vénus et Adonis, c. 1553, peinture sur toile, Madrid, musée du Prado.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.