Articuler le fantasme et l’histoire

Approches Interdisciplinaires de la Lecture – vol. 9 – 2015

Le présent volume qui rassemble les contributions au séminaire Approches Interdisciplinaires de la Lecture pour l’année 2013-2014 s’est donné pour objet, dans le prolongement de la réflexion sur « le corps à l’œuvre », d’interroger les articulations du fantasme et de l’Histoire. Corps, obsessions et histoire, personnelle et collective, sont en effet des éléments indissociables. Les études portent, dans la tradition de la collection, sur des romans de différentes aires culturelles, de l’Antiquité à nous jours. Il s’agit toujours d’explorer l’arrière-texte à l’œuvre chez l’auteur et le lecteur, autrement dit d’arpenter à notre façon « les sentiers de la création ».

Dir. Marie-Madeleine Gladieu,  Jean-Michel Pottier et Alain Trouvé

SOMMAIRE

Avant-propos

I. Fantasmer l’histoire, historiciser le fantasme

  • Nathalie Roelens – Le fantasme de destruction chez Sade et Pasolini ;
  • Florent Gilles – Fantasme(s) d’emprisonnement, persécution et délire d’organisation dans la littérature sadienne ;
  • Céline Grenaud-Tostain – L’hystérie ou la somatisation du XIXe siècle ;
  • Emmanuel Le Vagueresse – Sur une nouvelle oubliée de Michel Déon (« Une nuit à Formentera », 1957) ;
  • Marie-Madeleine Gladieu – Armas Marcelo : penser l’histoire avec la psychanalyse.

II. Médiations et interactions culturelles

  • Karin Ueltschi – L’Ancêtre fabuleux ou ma mère était une baleine ;
  • Jean-Michel Pottier – Un jour nouveau dans la nuit des temps. Une lecture de La Guerre du feu de Rosny aîné ;
  • Françoise Heitz – Empreinte historique et culpabilité universelle : quête et enquête dans La Nuit du Décret ;
  • Marie-France Boireau – La guerre et le corps fantasmé dans Aurélien ;
  • Alain Trouvé – Croisements rêvés de l’Histoire et des Lettres : lecture du Sermon sur la chute de Rome.

Post scriptum

  • Paul Gayot – Histoire et littérature d’après Raymond Queneau

Éditeur : Éditions et Presses universitaires de Reims (Épure)
Nb de pages : 254 p.
ISBN-10  2915271968
ISBN-13 9782915271966

Crédit : Kerolic, Natural history museum hall, 2009 – source : Flickr


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.