“Jusqu’au sombre plaisir d’un cœur mélancolique”

“Jusqu’au sombre plaisir d’un cœur mélancolique”. Études de littérature française du XVIIe siècle offertes à Patrick Dandrey, sous la direction de Delphine Amstutz, Boris Donné, Guillaume Peureux et Bernard Teysssandier, Paris, Hermann, 2018, 456p.

Comment honorer mieux un maître de la critique qu’en suivant les pistes qu’il a ouvertes, en parcourant les territoires qu’il a explorés, en dialoguant avec lui sur les œuvres et les questions qui le requièrent depuis près de quarante ans ?

Collègues, disciples et amis de Patrick Dandrey se sont réunis dans ces pages pour lui offrir un bouquet d’études sur ses auteurs de prédilection – La Fontaine, Molière, et bien d’autres encore –, et sur les thèmes qui jalonnent toute son œuvre : les humeurs et l’humour, la mélancolie et la gaîté, les replis de l’âme et les abîmes du cœur, la psychologie et la dramaturgie, l’éthique et l’esthétique du classicisme.

Dans sa composition même, ce volume de mélanges voudrait donner une idée de la diversité harmonieuse qui sous-tend son propre travail : en hommage à un esprit aussi sensible aux tensions fécondes, aux tempéraments heureux, aux équilibres classiques, il fallait essayer de parcourir toute la gamme des plaisirs de la littérature et de l’intelligence – jusqu’au sombre plaisir d’un cœur mélancolique, comme le dit si bien La Fontaine dans son Hymne à la Volupté.

Bernard Teyssandier est maître de conférences HDR à l’Université de Reims Champagne-Ardenne et membre du CRIMEL (EA3311).

Editeur: Hermann
Hors collection
ISBN 9782705697105
Disponible sur le site de l’éditeur.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.