L’Articella dans les manuscrits de la bibliothèque municipale de Reims

L’Articella dans les manuscrits de la bibliothèque municipale de Reims, sous la direction de Nicoletta Palmieri, Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, 2016, 272p.

Sous l’appellation d’Articella on désigne d’ordinaire la collection d’ouvrages médicaux établie dans les milieux salernitains au XIIe siècle avant de s’imposer comme support de l’enseignement jusqu’à la fin du Moyen Age. Constitué de traductions gréco-latines et arabo-latines, ce recueil est transmis par un nombre impressionnant de manuscrits, parmi lesquels on compte les trois témoins de la Bibliothèque Municipale de Reims, qui ont fait l’objet des analyses ici publiées. En raison de leur provenance de la Faculté de médecine de Paris, ces trois codices offrent un témoignage précieux non seulement sur l’histoire textuelle des oeuvres, mais encore sur les pratiques de leur utilisation dans les milieux scolaires aux XIIIe et XIVe siècles. Ainsi, se situant entre « philologie et histoire », les auteurs du présent ouvrage découvrent dans cette Articella « rémoise » et « parisienne » des nouveaux aspects codicologiques, historiques et philologiques, qui s’intègrent de manière cohérente dans une approche interdisciplinaire.

Sommaire

Nicoletta Palmieri est Professeur de langue et littérature latine à l’Université de Reims Champagne-Ardenne et membre du CRIMEL (EA3311).

ISBN: 978-2-86272-679-3
25€
Disponible sur le site de l’éditeur.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.