Voir et entendre par le roman

Approches Interdisciplinaires de la Lecture – vol. 4 – 2010

Voir et entendre par le roman réunit les actes du séminaire Approches Interdisciplinaires de la Lecture (AIL4), tenu à Reims en 2008-2009. De la vision au sens propre du terme à la représentation mentale en passant par toutes les formes de l’imaginaire, il n’est pas aisé de dire ce que le lecteur de roman voit effectivement par le double prisme de la fiction et de l’écriture. Le roman lui donne également à entendre au sens acoustique du terme et peut-être au-delà, selon des modalités variées, de l’audition racontée à la musique mimée par le texte romanesque, par quoi l’écriture narrative tend vers le poème. Le présent volume, approfondissant la notion d’hétérogénéité romanesque, objet du précédent séminaire, explore ces deux voies de l’expérience humaine. Il en étudie les affinités et décalages, à partir d’un corpus varié, brassant les époques et les aires culturelles. L’étude littéraire se nourrit au passage de réflexions anthropologiques, linguistiques et esthétiques.

dir. Marie-Madeleine Gladieu et Alain Trouvé

SOMMAIRE

Avant-propos, Alain TROUVÉ, “Lire le roman : entre comprendre et percevoir”

 De la vision en régime romanesque

  • Harry BELEVAN, “Le jeu circulaire de l’imagination : un paradigme du fantastique dans Continuité des parcs de Julio Cortázar”
  • Laurence HELIX, “Voir le Graal : enjeux et failles du regard dans la Queste del saint Graal (vers 1220) “
  • Alain TROUVÉ, “« Écoutez/r Voir » : de Michel Picard à Elsa Triolet et vice versa “
  • Marie-Madeleine GLADIEU, “Représenter les personnages invisibles dans le roman hispanique”
  • Emmanuel LE VAGUERESSE, “Roman et cinéma dans Mala índole (1998) de Javier Marías : Elvis à Acapulco, ou Entre réel et fiction, une histoire de doubl(ur)es »”

Auditions romanesques

  • Alain TROUVÉ, “De l’audition à la pratique de l’écriture lecture”
  • Marie-Madeleine GLADIEU, “La guaracha del Macho Camacho de Luis Rafael Sanchez”
  • Françoise GEVREY, “Auditions dans deux romans du XVIIIe siècle : Les illustres Françaises, Dolbreuse ou l’homme du siècle ramené à la vérité par le sentiment et par la raison
  • Frédéric SOUNAC, “Mélophobie « critique » et modèle musical dans L’homme sans qualités de Robert Musil”
  • Sylvie FERRANDO, “Narrativité visuelle et sonore du Procès-verbal de J.-M.-G. Le Clézio et transposition sémiotique par E. Baudouin”
  • Anne-Elisabeth HALPERN, “Bris de notes, bruits de bottes”

 

Éditeur : Éditions et Presses universitaires de Reims (Épure)
Nb de pages : 220p.
ISBN : 978-2-915271-35-5

 

Crédit : Richard Cassan, Three Wise Monkeys, 2014 – Source: Flickr


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.