Saint Nicolas et Père Noël: du rouge et du noir

SÉANCE DU JEUDI 6 DÉCEMBRE 2018

Karin Ueltschi (Professeur, URCA)

SALLE E13, Maison des Sciences Humaines (Bâtiment 13)
16h30-18h30

Au carrefour de traditions immémoriales, inépuisables dans leur vitalité inouïe, le scénario de la Saint-Nicolas se décline en rouge et noir, et par le biais d’une hotte (ou d’un sac, ou de quelque charriot). On doit toujours se méfier des hottes de fin d’année qui peuvent véhiculer des objets, voire des personnes, soit pour les combler de joie, soit pour les entraîner dans un ailleurs menaçant.
Le scénario de Noël se décline en rouge et noir, depuis l’Enfant dans la mangeoire et le massacre des Innocents, l’inversion des fêtes des fous et autres Saturnales ; il se décline grâce aux arbres toujours verts dans une morte nature, dans la nuit traversée par la lueur des bougies et de l’âtre, le gel et les festins des réveillons. Le scénario de la Saint-Nicolas, de Noël et de l’Épiphanie – car en langage mythologique, c’est tout un – , peut se résumer dans le tintement cristallin d’une clochette délivrant l’antique message sacré d’un scénario cosmique et d’un rêve d’enfance.

Saint Nicolas passera. Venez-le fêter avec nous !

Rendez-vous suivant: jeudi 7 février 16h30-18h30
Natacha Rimasson-Fertin (Université Grenoble) : Les Kinder- und Hausmärchen des frères Grimm : un monument ambivalent aux êtres de la petite mythologie.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.