L’Interprétation

La lecture littéraire – vol. 1 – 1996

SOMMAIRE

  • Avant-propos par Vincent Jouve
  • Bertrand Gervais : « Le sombre feu de l’appropriation : lecture et interprétation de Feu-pâle de Vladimir Nabokov »
  • Than-Vân Ton-That : « Enjeux et méthodes de l’interprétation génétique chez Proust : censures et métamorphoses du « petit cabinet sentant l’iris » »
  • Louis Gemenne : « L’effet-lecteur dans un roman de Sepùlveda : entre allégorie et didactique de la lecture littéraire »
  • Régine Borderie : « Ressemblance et interprétation : à propos d’un portrait du Médecin de campagne »
  • Philippe Dufour : « Le lecteur introuvable »
  • Jean-Marc Talpin : « Lire : de l’entre-prise à l’inter-prêt »
  • Dominique Ducard : « La levée du sens : une note de lecture de Lévi-Strauss »

Problème de lecture

  • Michel Charolles : « Lecture et identification des personnages dans les récits de métamorphose »

Actualité de le lecture

  • Linda Collinge Présentation de la rubrique Franc Schuerewegen : « Hyper-Proust »

Comptes rendus
Michel CHARLES, Introduction à l’étude des textes ; Comment la littérature agit- elle? (collectif) ; Jean-Louis DUFAYS, Stéréotype et lecture ; Terry EAGLETON, Critique et théorie littéraire ; Bertrand GERVAIS, A l’écoute de la lecture ; Georges MOLINIÉ et Alain VIALA, Approches de la réception ; Fritz NIES, Imagerie de la lecture ; Michel PICARD, La littérature et la mort.

Colloques et informations

Pages : 216
ISBN : 2-252-03089-5

Crédit : ArtySil, L’encre Albinos, 2008 – source : Flickr.

Sexy Teddies

Sébastien Hubier, Sexy Teddies, Neuilly-lès-Dijon, Le Murmure, 2013, 60p.

Georges Bataille l’avait bien au jour : animalité et volupté entretiennent des rapports étroits et compliqués expliquant aussi bien l’érotisation de la violence que celle de la gentillesse mignonne ou de la fraîche innocence. Depuis les jeunes filles des Lumières qui, renversées et troussées sur leur sofa, jouaient avec de minuscules chiots coquins jusques aux petites demoiselles câlinant, au siècle bourgeois, de doux chatons cajoleurs, l’animal domestique fut longtemps, dans sa mièvrerie, un rappel discret de cette tendre bestialité. À notre âge postmoderne, cette dernière a naturellement gagné le star system et la société de masse, et les animaux, réels, se sont transformés en peluches qu’enserrent lascivement jeunes actrices aussi bien qu’adolescentes anonymes.

Sébastien Hubier est maître de conférence HDR en littéraure comparée à l’Université de Reims Champagne-Ardenne et membre du CRIMEL (EA3311).

Collection : Borderline

Publication : 26 juin 2013
EAN13 : 9782915099751
Disponible sur le site de l’éditeur.

 

Archives ouvertes du crimel sur le site de l’URCA

On trouvera sur le site de l’URCA les actes des événements suivants:

  • Les vérités documentaires : natures, valeurs et interprétations du document en Histoire, au Cinéma et au Théâtre – Mercredi 22 juin 2011 – Responsable: Jérémy Mahut.

  • Le modèle dramatique et la question des genres

    Séminaire de l’axe « Poétique historique des genres » – 2008-2009 – animé par Céline Bohnert.

  • Journée d’étude autour du Dictionnaire Philosophique de Voltaire –Journée d’étude « le sentiment moral dans le roman au XVIIIe siècle » -Le 3 décembre 2008 à Reims -Responsable: Françoise Gevrey

 

Fables d’Esope Phrygien

Héritages critiques  – vol. 1

Sous l’Ancien Régime, il était d’usage que le prince héritier quitte les bras des femmes dans sa septième année pour apprendre son dur métier de roi. En 1645, l’année de son « passage aux hommes », Jean Ballesdens (1595-1675) dédie à Louis XIV Les Fables d’Esope Phrygien. C’est ce livre élégant que reproduit le présent volume. Livre plaisant à l’évidence, agrémenté de très nombreuses gravures. Mais livre utile aussi puisqu’à l’instruction éthique et politique vient s’ajouter un enseignement linguistique.
Secrétaire personnel du chancelier Pierre Séguier et collectionneur de livres rares, Jean Ballesdens puise dans la bibliothèque de son puissant patron pour adapter à l’air du temps l’ample matière des fables. Longtemps ignoré, son recueil rassemble un cycle unique et inédit de gravures sur bois et constitue un jalon singulier dans l’histoire monumentale du corpus ésopique. Cette œuvre de circonstance dont on ne connaît aujourd’hui que de très rares exemplaires offre un éclairage nouveau sur les choix poétiques et sur l’inflexion pédagogique opérés par La Fontaine lorsqu’en 1668 il dédie au fils du Roi Soleil ses Fables choisies mises en vers.

Ont contribué à ce volume :

  • Antoine Biscéré
  • Paola Cifarelli
  • Yannick Nexon
  • Paul J. Smith
  • Bernard Teyssandier

Comptes rendus

Éditeur ÉPURE – Éditions et Presses universitaires de Reims
Nb de pages 608 p. Bibliographie. Commentaires .
ISBN-10 2-915271-47-X
ISBN-13 978-2-915271-47-8

Soutenance d’Isabelle BLONDEAU

Isabelle BLONDEAU soutiendra sa thèse de doctorat, préparée sous la direction de Nathalie PREISS, professeur à l’Université de Reims Champagne-Ardenne, et intitulée

La sculpture dans La Comédie humaine de Balzac:
Poétique, Politique et Esthétique

le 11 février 2013, campus Croix Rouge, Amphi recherche du Bâtiment 13 .

Le jury sera composé de M. Patrick BERTHIER (Professeur), Mme Régine BORDERIE (Maitre de conférences), Mme Mireille LABOURET Mireille (Professeur) et  Mme Nathalie PREISS Nathalie (Professeur).

Crédit: Auguste Rodin, Balzac, masque souriant, terre cuite, 1891 – source: Musée Rodin.

Carnet du Centre de recherche interdisciplinaire sur les modèles esthétiques et littéraires (CRIMEL EA 3311)

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search