Archives de catégorie : Publications des membres du centre

Le Sommeil. Approches philosophiques et médicales de l’Antiquité à la Renaissance

9782745327666Ce volume a été conçu pour satisfaire les besoins des spécialistes du sommeil, de médecine et de philosophie, des littéraires, des historiens, en particulier des historiens de l’art, et plus largement d’un public cultivé. Une première section est consacrée aux philosophes antiques, des Présocratiques à Macrobe ; une seconde aux médecins, d’Hippocrate aux médecins de la Renaissance et la troisième section réunit des articles portant sur des philosophes humanistes. Si elles répondent à un véritable desideratum de la recherche scientifique, les questions abordées dans ce livre concernent tout un chacun et nous espérons que les insomniaques y trouveront des recettes inédites.

Sous la direction de Virginie Leroux, Nicoletta Palmieri et Christine Pigné.

Éditeur : Honoré Champion
Collection : Sciences techniques et civilisations du Moyen Âge à l’aube des Lumières, n° 16
Nb de pages : 480 p.
ISBN-13 978-2-74532-766-6

| Bon de commande Le Sommeil

Walter Scott “De Waterloo à Paris – 1815”

De Waterloo à Paris_couvLe 18 juin 1815 eut lieu la bataille de Waterloo où l’armée française, emmenée par Napoléon Ier, connut une cinglante défaite face à celle des alliés (Britanniques, Allemands et Néerlandais) qui signa la chute définitive de l’Empereur des Français contraint d’abdiquer quatre jours plus tard à son retour à Paris.
Au lendemain de la bataille, le célèbre romancier Walter Scott et trois de ses amis s’embarquent pour la Belgique afin de prendre la mesure du « théâtre du plus grand événement de nos temps modernes ». Ce voyage est le premier de Walter Scott sur le continent, et se déroule d’août à septembre 1815, de Berg-op-Zoom à Paris.
Sur la bataille, Scott avait déjà écrit un long poème en prose, The Field of Waterloo. Mais il livra aussi ses impressions de voyage détaillées dans un ouvrage publié en janvier 1816 sous le titre Paul’s Letters to His Kinsfolk (Lettres de Paul à sa famille). Il consiste en une série de seize lettres adressées par son double – Paul, gentilhomme écossais –, à différents membres de son entourage, sélectionnant les sujets en fonction de la personnalité de ses destinataires (sa sœur, son cousin ancien militaire, un pasteur, etc.). Il privilégie une forme de récit qui donne une vivacité remarquable à des observations très détaillées sur les contrées traversées comme sur la crise politique et militaire alors à son paroxysme entre Bruxelles et Paris. Qui plus est, la verve scottienne plonge le lecteur dans les tumultes de cette période. Le regard de Walter Scott se fait extrêmement sensible autant aux petits détails de la vie quotidienne qu’aux évolutions historiques auxquelles il assiste.
Au moment du bicentenaire de la bataille de Waterloo, ce récit publié sous le titre De Waterloo à Paris – 1815 est l’occasion de découvrir une vision iconoclaste de cette bataille – grande victoire ou amère défaite selon le camp – où se mêlent la fiction épistolaire, la lucidité historique, l’esprit critique, l’humour britannique et le goût du concret.

Cette édition critique des Lettres de Paul à sa famille est présentée et annotée par Jean-Louis Haquette (CRIMEL-EA 3311) et Benoît Roux (CRIMEL-EA 3311 & CIRLEP-EA 4299).

Éditeur : Mercure de France
Collection : Le Temps retrouvé
Nb de pages : 430 p.
ISBN-13 978-2-71524-199-2

| Présentation de De Waterloo à Paris 1815

Le Travail du Savoir / Wissensbewältigung. Philosophie, sciences exactes et sciences appliquées dans l’Antiquité

Ouroboros_SchlangeComment traiter et organiser le savoir ? Comment intégrer les découvertes nouvelles aux connaissances déjà acquises ? Comment articuler la théorie à la pratique ? Ce volume réunit neuf études en français, en allemand, en anglais et en italien qui exposent les réponses apportées à ces questions par quelques textes anciens. À travers toute l’Antiquité gréco-romaine et jusqu’à l’époque byzantine, ces études relèvent de nombreuses intersections entre sciences et philosophie. Ainsi, elles éclairent le problème toujours actuel qu’on peut désigner du nom de Wissensbewältigung – le « travail du savoir ». Les thématiques suivantes figurent au premier plan : mathématiques, médecine et astrologie ; cosmologie, géographie et biologie ; réception et critique de la science.

Ces études ont été réunies par Victor Gysembergh (CRIMEL-EA 3311) et Andréas Schwab (Universität Heidelberg).

Éditeur : Wissenschaftlicher Verlag
Collection : AKAN Einzelschriften ; 10
Nb de pages : 252 p.
ISBN-13 978-3-86821-588-5

| Sommaire Le Travail du Savoir
| Avant-propos Le Travail du Savoir
| Couverture Le Travail du Savoir

Proust et les “Moyen Âge”

9782705690373Sur fond d’engouement du XIXe siècle pour le Moyen Âge, Proust porte à l’art médiéval un intérêt intime, reflété dans ses lettres à Reynaldo Hahn : la fantaisie médiévalisante, qui sert de code aux deux amis, s’y épanouit en un « lansgage » pseudo-médiéval et en « dessindicaces », croquis généralement décalqués sur les illustrations de L’art religieux du XIIIe siècle en France d’Émile Mâle.

Ces calques peuvent se lire comme des allégories du Moyen Âge proustien, marqué par une relation médiatisée, une recréation personnelle et une pluralité de sens, hétérogènes et ambigus. Aussi s’agit-il dans ce volume collectif moins du Moyen Âge que des « Moyen Âge », ces représentations, médiévistes, médiévalisantes ou moyenâgeuses, que Proust a héritées du XIXe siècle et qu’il a reconfigurées dans son oeuvre. C’est pour revisiter cette cathédrale, ou plutôt cette « kasthédralch », que proustiens, médiévistes et médiévalistes croisent ici leurs éclairages respectifs.

Avant-propos de Michel Zink (Académie des inscriptions et belles-Lettres).

Ces études ont été réunies par Sophie Duval (Université Bordeaux Montaigne) et Miren Lacassagne (CRIMEL-EA 3311).

Éditeur : Hermann
Nb de pages : 422 p.
ISBN- 978 2 7056 9037 3

| Fiche de présentation de Proust et les “Moyen Âge”
| Commander Proust et les “Moyen Âge”

L’imaginaire du mot “slave” dans les langues française et allemande, entre dictionnaires et romans

Dans quel lointain Orient, entre mysticisme et parfum de scandale, “l’âme slave” plonge-t-elle ses racines? À quoi tient “le charme slave”, usé “jusqu’au trognon” selon René Crevel, mais source évidente de romanesque, comme le montre son succès au tournant du XXe siècle, de Jules Verne à Thomas Mann? Et pourquoi les savants français accusent-ils les Allemands d’avoir dégradés le glorieux nom des Slaves, et d’en avoir fait le honteux synonyme d'”esclave”?
Entre dictionnaires et romans, l’examen du mot “slave” s’avère exemplaire des enjeux idéologiques et politiques propres au geste de nomination, déterminant dans la construction identitaire de la communauté. L’imaginaire de ce nom sulfureux oscille entre outrance exotique dans le corpus français (Lorrain, Vogüé, Leroux, Delteil, Radiguet, Rolland, Kessel…), et sa réticence, voire refoulement, dans le corpus germantique (Sacher-Masoch, Rilke, Roth, Brod, Mauthner, Broch, Werfel…). Ce voyage dans l’histoire du mot trouve son prolongement dans l’étude des rêveries suscitées par la langue slave, langue “primitive”, incomprise et désirable, mais susceptible de devenir l’arme de combat du Slave esclave révolté.Ce “récit du Slave”, lié à la consolidation des savoirs linguistique et anthropologique au XIXe siècle, met donc en lumière la violence grandissante dans les rapports entre les “nations” et les “races” en Europe à l’orée du XXe siècle : les représentations de cet inquiétant “Aryen oriental”, figure hybride de l’altérité intérieure (croisant en partie l’altérité juive), nous donnent à lire tout un pan de l’histoire des tensions nationalistes qui éclatent lors de la Première Guerre mondiale.Sommaire

Cécile GAUTHIER est maître de conférences en littérature comparée à l’Université de Reims Champagne-Ardennes. Elle travaille sur les transferts culturels franco-germano-slaves, la construction des identités nationales et linguistiques, le mythe de la langue maternelle, les problématiques liées au multilinguisme et à la traduction.

Éditeur : PÉTRA
Collection : Sociétés et cultures post-soviétiques en mouvement
EAN : 9782847430769
ISBN : 9782847430769
Pagination : 522 pages
Disponible sur le site de l’éditeur

RECENSION:
Dans la revue Lectures par Olga Artyushkina

L’Anthologie. histoire et enjeux d’une forme éditoriale du Moyen Âge au XXIe siècle

Couverture_AnthologieQuel lecteur d’aujourd’hui n’a jamais eu en main une anthologie? Le présent volume – fruit du travail mené dans un séminaire du Centre de Recherche Interdisciplinaire sur les Modèles Esthétiques et Littéraires de l’Université de Reims (CRIMEL-EA 3311) – explore les facettes de cet objet pluriel qu’est l’anthologie. Au cœur des processus de transmission des textes, l’anthologie est partie prenante non seulement de la diffusion, mais également de la formation des modèles, qu’ils soient esthétiques, critiques, génériques, historiques, nationaux. Les contributions ici réunies portent sur une large période, du Moyen Âge au XXIe siècle, pour interroger les phénomènes de lecture à l’œuvre dans cette forme, et pour dégager les principes de ce qu’on pourrait appeler une dynamique anthologique, puisque le geste anthologique dépasse largement le cadre des ouvrages qui portent ce titre. Au-delà des processus de conservation, de distinction, de légitimation et de hiérarchisation, l’anthologie a une dimension créative qui suppose aussi la participation du lecteur. Cette pratique éditoriale multiforme questionne ainsi la définition de la littérature et les modes de diffusion du savoir.

Ces études ont été réunies par Céline Bohnert et Françoise Gevrey (CRIMEL-EA 3311).

Éditeur : Éditions et Presses universitaires de Reims (épure)
Nb de pages : 512 p.
ISBN-13 978-2-91527-192-8

 | Sommaire L’Anthologie
Le livre est disponible au Comptoir des Presses d’Université.

Jeunes et blondes rousseurs

Sébastien Hubier, Jeunes et blondes rousseurs, Neuilly-lès-Dijon, Le Murmure, 2014, 80p.

Sébastien Hubier est maître de conférence HDR en littéraure comparée à l’Université de Reims Champagne-Ardenne et membre du CRIMEL (EA3311).

Editeur : Le Murmure (11 décembre 2014)
Collection : Borderline
ISBN-13: 9782915099843
Disponible sur le site de l’éditeur.

L’Univers du livre médiéval. Substance, lettre, signe

Couverture_Univers_Livre_MedievalL’accès à l’univers du livre médiéval est devenu aujourd’hui, paradoxalement, très difficile. Alors qu’il n’a jamais suscité autant d’intérêt, les avancées prodigieuses de ces quinze dernières années ont fait éclater en autant de spécialisations les recherches et analyses, décourageant d’emblée toute tentative d’exploration si l’on se situe en marge de ces disciplines ultra-pointues. Cet ouvrage se propose de regrouper différentes compétences, réunies en une mosaïque originale dont la cohésion interne voudrait reproduire comme en miniature les grandes problématiques, en apporter des clefs d’accès et toucher, par le biais de cas particuliers, les enjeux généraux, en leur donnant un éclairage spécifique et original.

Ces études ont été réunies par Karin Ueltschi, professeur de Langue et Littérature française du Moyen Âge à l’Université de Reims Champagne-Ardenne et membre du CRIMEL (EA 3311).

Éditeur : Honoré Champion
Collection : Colloques, congrès, conférences Moyen Âge
Nb de pages : 384 p.
ISBN-13 978-2-74532-672-0

L’épreuve d’ancien français au Capes/Cafep de Lettres modernes

Karin Ueltschi, L’épreuve d’ancien français au CAPES-CAFEP de lettres: traduction et lexicologie, morphologie, syntaxe, phonétique, Paris, Ellipse, 2014, 208p.

Un guide pratique pour s’entraîner à l’épreuve d’ancien français au CAPES de Lettres. Quatre chapitres sur le modèle de l’épreuve (réforme 2013) : 1. Traduction et lexicologie ; 2. Morphologie ; 3. Syntaxe ; 4. Phonétique
Pour chaque chapitre :
– un rappel de cours accompagné de conseils et astuces méthodologiques ;
– des entraînements : exercices et sujets d’annales ;
– des corrigés et commentaires avec un zoom sur les erreurs et difficultés les plus récurrentes.

Table des matières

Karin Ueltschi est professeur de Langue et Littérature du Moyen Âge à l’Université de Reims et membre du CRIMEL.

Éditeur: Ellipses
Parution : 14-10-2014
Format : 16.5 x 24 cm
Pages : 208 pages
ISBN : 9782340001497
Disponible sur le site de l’éditeur.

L’Ancien français en 18 textes et 18 leçons – S’initier à l’ancien français par les textes

Laurence Hélix, L’Ancien français en 18 textes et 18 leçons – S’initier à l’ancien français par les textes, Malakoff, Armand Colin, 2017, 212p.

Ce manuel d’initiation à l’ancien français présente à chacun, étudiant ou enseignant, les fondements d’une discipline obligatoire pour la licence de lettres et les concours de l’enseignement secondaire.
Faisant la part belle aux textes et aux exercices d’application, il s’inscrit dans une démarche originale et efficace : couvrir un semestre universitaire au rythme d’une leçon par semaine.

Chaque chapitre est constitué d’une ou deux leçons de morphologie, phonétique ou syntaxe, d’un texte traduit et commenté et d’exercices d’application. Les 18 chapitres sont complétés par deux index et un lexique.

Laurence Hélix est maître de conférences en langue et littérature médiévales à l’URCA et membre du CRIMEL (EA3311).

EAN : 9782200620936
Format :170 x 240 mm
Pages : 224
Prix du livre papier: 21.90 €
Disponible sur le site de l’éditeur.
Crédit: Cantilène de Sainte Eulalie, Bibliothèque Municipale, Valenciennes (Codex 150, f. 141v-143r) – source: Wikipédia.