Archives de catégorie : Membres permanents

Séminaire du 3 mars 2022

Anna Loba (Université Adam Mickiewicz, Poznan, Pologne)
Peau d’Âne et ses sœurs

 Les origines du conte de la jeune fille qui fuit le désir incestueux de son père et voit sa vertu récompensée par un beau mariage semblent remonter au Moyen Âge. De nombreux textes médiévaux contiennent certains éléments caractéristiques de ce récit, même si le thème de la peau d’animal servant de déguisement à la fugitive n’apparaît qu’au XVIe siècle. Un siècle plus tard ce motif a trouvé sa plus célèbre expression chez Charles Perrault dans le conte de « Peau d’Âne ». Cependant, il s’avère que l’héroïne du conteur français a de nombreuses sœurs et le manteau de peau d’âne n’est pas le seul costume animal qu’elles endossent. Dans mon exposé je voudrais me pencher sur l’histoire du conte de Perrault et réfléchir sur ses variantes présentes dans le recueil des frères Grimm et dans le folklore polonais.

Anna Loba est professeure à l’Université Adam Mickiewicz à Poznań (Pologne) où elle enseigne la littérature française du Moyen Âge et de la Renaissance. Ses recherches portent notamment sur la littérature didactique, religieuse et morale de la fin du Moyen Âge. Elle s’intéresse également au médiévalisme et à l’histoire de la littérature de jeunesse française et francophone. Elle a publié Le Réconfort des dames mariées. Mariage dans les écrits adressés aux femmes à la fin du Moyen Âge (2013). Elle a dirigé le volume Ton nom sera reluisant aprés toy par longue memoire. Études sur Christine de Pizan (2017). Elle est en train de préparer la traduction de La Cité des Dames de Christine de Pizan en polonais.

TELECHARGEMENT
Affiche Ana LOBA
mise à jour du 5 mars : Présentation utilisée lors de la conférence : Peau d’âne 1 ; Peaud’ane2-1

POUR PROLONGER SUR CE THEME
Frédéric Calas (dir.), Peau d’âne et peaux de bêtes, Clermont-Ferrand : Université Blaise Pascal Clermont-Ferrand, coll. “Mythographies Et Sociétés”, 2021, ISBN : 978-2845169791.
Voir ici le compte rendu sur Acta Fabula.