Memento Marie : compte rendu dans XVIIe siècle

Emmanuelle Hénin et Valérie Wampfler (dir.), Memento Marie. Regards sur la galerie Médicis, Reims, EPURE, “Héritages critiques” – 10, 2019.

Compte-rendu de Gabriele Quaranta dans XVIIe siècle, n°298 (1), 2023, p. 163-165.

extrait : “Dans ce cadre, Memento Marie nous propose pour la première fois un recueil de vingt textes sur la galerie que Rubens peignit pour Marie de Médicis au Palais du Luxembourg (1621-1625). Ouvrage majeur de la peinture européenne du xviie siècle, cette suite fut démantelée en 1780 et, bien que les vingt-quatre toiles principales soient encore visibles dans une salle qui leur a été consacrée au Louvre, la perte du contexte décoratif d’origine nous prive de l’expérience véritablement immersive prévue par la commanditaire et par l’artiste : alors qu’on peut plonger dans la beauté esthétique de chaque toile, ce qui nous échappe, par contre, c’est la muta eloquentia de l’ensemble pictural, la biographie tout à fait orientée de la reine et le message idéologique que la mise en scène des épisodes et l’accrochage même des tableaux permettaient d’établir dans leur état d’origine.

Le volume poursuit ainsi un effort de restitution d’un espace physique, visuel et culturel, de la signification originale du dispositif ainsi que de l’expérience évolutive que le public de savants et de visiteurs expérimentait au fil des décennies face au grand décor rubénien. Cet effort de restitution se construit sur une structure serrée : une page rapide d’introduction, un plan de la galerie, un tableau comparatif des titres donné aux différents tableaux, une section iconographique essentielle mais complète, avec les photos en couleur de toutes les toiles.”

LIRE l’intégralité du compte rendu
VOIR la présentation du livre ici

Crédit: Henri IV reçoit le portrait de Marie de Médicis,
Pierre Paul Rubens (1577-1640), © RMN-Grand Palais (musée du Louvre),
René-Gabriel Ojéda / Thierry Le Mage



Citer ce billet
Céline Bohnert (2019, 9 octobre). Memento Marie : compte rendu dans XVIIe siècle. Les carnets du CRIMEL. Consulté le 26 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/nco2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.