Atelier des doctorants du CRIMEL

Compte-rendu de l’atelier du 13 janvier 2023

Comme précédemment, l’atelier s’est ouvert sur une petite revue de l’actualité concernant les doctorants. Amandine Haller a insisté sur les nouveautés concernant le doctorat, évoquées lors du Café des chercheurs, et a rappelé que la journée de rentrée de l’Ecole doctorale se tiendrait le 7 février, sur Zoom.

Ensuite, Cyrille Fabre-Lalbin a présenté ses réflexions autour de la mythique figure de Galatée. Partant du récit fondateur – mentionné par Ovide, qui érige la légende de cette statue à l’incroyable beauté dont tombe fou amoureux son créateur Pygmalion – elle a démontré que ce mythe antique était progressivement devenu une source d’inspiration fréquente pour les romanciers. C’est notamment à travers les métamorphoses romanesques inspirées par l’histoire de cette muse dans la première moitié du XIXe siècle que notre camarade a poursuivi son développement – l’idée de transformation chez les personnages féminins, les modèles d’énergie ou encore la piste d’un désir d’émancipation relevé chez plusieurs héroïnes d’œuvres qu’elle étudie. Son exposé s’est achevé par une dernière partie sur la subversion du mythe, entre démythification et bouleversement des codes de représentation des personnages féminins et masculins. Que de potentiels sentiers à explorer donc ! Nous la remercions pour cette riche intervention, qui initie les exposés des “Mythologies dérivées” proposées par Karin Ueltschi, pour prolonger son séminaire des Grandes et petites mythologies.

Quelques minutes ont enfin été accordées aux différentes suggestions lancées par Amandine lors de l’atelier de décembre. Les doctorants sont invités, pour la prochaine séance fixée au 10 février, à réfléchir sur vos envies et possibilités de participation à ces petits projets.



Citer ce billet
Rose-Lucie Cahoua (2023, 19 janvier). Atelier des doctorants du CRIMEL. Les carnets du CRIMEL. Consulté le 26 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ncrp

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.