Atelier des doctorants du CRIMEL

Compte-rendu de l’atelier du 9 décembre 2022

Comme précédemment, l’atelier du 9 décembre s’est ouvert sur une petite revue de l’actualité concernant les doctorants et le Centre. Amandine Haller a évoqué deux parutions:

– le second tome des Grandes et petites mythologies par Karin Ueltschi et Flore Verdon
– l’ouvrage Observer la vie littéraire, auquel Marine Riguet a contribué.

Ensuite, Barbara Jacob a fait une présentation de l’état de ses recherches, où il a notamment été question de distinguer la citation de la référence et de l’allusion musicales. Son exposé a été suivi d’une discussion très riche, au cours de laquelle les dictionnaires ont montré l’importance de choisir le bon mot et à l’issue de laquelle nous ne l’avons pas trouvé, ce qui montre à quel point la question est subtile!

Après l’intervention de Barbara, Amandine Haller a lancé trois idées de projet qui devront être discutées lors du prochain atelier, le 13 janvier:
– “Les Classiques des Doctorants”: un billet relativement court à publier sur les Carnets du CRIMEL, dans lequel on présente une oeuvre littéraire qui nous tient à coeur, en expliquant pourquoi il est important à nos yeux et éventuellement dans nos recherches.
– Un billet d’ordre plus personnel sur la vie du doctorant, dans lequel, selon les cas, il peut être question de conjuguer la vie de jeune maman et de doctorante, ou de évoquer l’arrivée et l’intégration dans le centre de recherche.
– Un système de tutorat avec les étudiants de Master, pour répondre à leurs éventuels questions et doutes sur la thèse et, peut-être, faire naître des projets et des vocations.

Le programme des séances du second semestre a également été ébauché:
– le 13 janvier, Cyrille Fabre-Lalbin nous parlera de Galatée dans le cadre du projet “Mythologies dérivées” et nous discuterons des idées proposées par Amandine Haller.
– le 10 février, Amandine Haller nous présentera son sujet de thèse et Rose-Lucie Cahoua exposera la manière dont elle utilise le logiciel Notion pour gérer les caricatures qu’elle consulte pour ses recherches.
– le 17 mars, si son emploi de temps le lui permet, Aurore Rahault (CERHIC) nous parlera de chroniques historiques (et elle nous a promis de belles enluminures)
– le 14 avril, Rose-Lucie Cahoua parlera à son tour de “Mythologies dérivées” en étudiant les liens qu’entretient Joseph Prudhomme avec Frankenstein et Méduse.
– la séance du 12 mai reste à définir.

Le second semestre promet donc d’être riche!


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Rose-Lucie Cahoua (12 décembre 2022). Atelier des doctorants du CRIMEL. Les carnets du CRIMEL. Consulté le 23 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/ncrf


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.