Séance du 1er décembre 2022

Jeudi 1er décembre 2022  à  17h-19h à la Bibliothèque R.de Sorbon

Matjaž Birk (Université de Maribor, Slovénie)

 Le roi Mathias (slo. kralj Matjaž) dans la mythologie slovène :
identité,   différence,  hybridité

Le roi Mathias joue un rôle emblématique parmi les figures historiques dans la mythologie slovène. D’abord, il fait référence à Mátyás Hunyadi (1443-1490),  connu sous le nom Corvin(us),  l’un des plus grands rois de Hongrie,  devenu plus tard roi de Croatie et de Bohême aussi. Dans son enfance, Mathias fut promis en  mariage à  Elisabeth de Cilli  (slo. Celje), la descendante d’une famille rivale des Habsbourg. La représentation du roi, à la croisée entre l’historie et l’imaginaire,   transférée dans le contexte culturel des Slovènes par des récits et des prophéties politiques,  évolua  au cours du temps. Jusqu’à aujourd’hui, le roi Mathias est ancré dans la mémoire collective comme une figure des contes populaires,  connue pour  sa  bonté et sa justice exemplaires.

Matjaž Birk est professeur de littérature de langue allemande à l’Universite de Maribor, en Slovénie, ayant fait des études d’allemand et de français à Ljubljana et à Vienne (Autriche). Ses recherches portent sur  la  littérature germanophone,  particulièrement celle de l’Autriche, depuis le XIXe siècle, notamment du  Vormärz, de la Modernité et de l’Exil, ainsi que sur la littérature régionale, les transferts littéraires et culturels, l’imagologie,  la spatialité littéraire  etc.

TÉLÉCHARGEMENT :
Affiche Mathias_Mythe_Annonce

Photo-souvenir. De gauche à droite: Helga Meise, Karin Ueltschi, Flore Verdon, Mathias Birk, Thomas Nicklas

 



Citer ce billet
Karin Ueltschi (2022, 21 novembre). Séance du 1er décembre 2022. Les carnets du CRIMEL. Consulté le 21 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ncr9

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.