Atelier des doctorants du CRIMEL

Compte-rendu de l’atelier de lancement, le 27 août 2021

Le premier atelier des doctorants du CRIMEL  a posé des objectifs clairs:

– Déjouer la solitude du chercheur, exacerbée par l’épidémie de Covid-19

– Participer à la vitalité de notre centre de recherches et entretenir la fraîcheur de notre réflexion

– Nous entraider en abordant des questions méthodologiques propices à transcender la diversité de nos sujets de recherches.

– Organiser, le cas échéant, une journée des doctorants destinée à faire découvrir nos travaux à la communauté universitaire.

Une fois ces objectifs posés et les dates des prochains ateliers fixées, Juliette Fridli a rapidement présenté Discord, une plateforme organisée en “salons” dédiés à des aspects spécifiques de la thèse. Deux espaces ont été créés: l’un est réservé aux doctorants du CRIMEL; l’autre est ouvert à l’ensemble des doctorants en SHS de l’URCA.



Citer ce billet
Rose-Lucie Cahoua (2021, 27 août). Atelier des doctorants du CRIMEL. Les carnets du CRIMEL. Consulté le 21 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ncpk

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.