Archives de catégorie : Vie du centre

Soutenance de Nathalie TATEM-IGOUAZI

Nathalie Tatem-Igouazi soutiendra sa thèse de doctorat, préparée sous la direction de Dominique Quéro, professeur à l’Université de Reims Champagne-Ardenne, et intitulée

L’esprit dans le théâtre de Marivaux

le jeudi 20 octobre 2016 à 14h00 à la Maison de la Recherche de l’Université de Reims Champagne-Ardenne (Campus Croix-Rouge, 57 rue Pierre Taittinger, Reims), Salle R 240 (rez-de-chaussée haut).

Le jury sera composé de Dominique QUERO, directeur (Université de Reims Champagne-Ardenne, directeur de thèse), Françoise GEVREY (Université de Reims Champagne-Ardenne), Jean-Louis HAQUETTE (Université de Reims Champagne-Ardenne), Geneviève HAROCHE (Université d’Orléans), Françoise RUBELLIN (Université de Nantes, rapporteur), Jean-Paul SERMAIN (Université Sorbonne Nouvelle Paris 3, rapporteur).

Soutenance de Valérie Boutrois-Wampfler

Valérie Boutrois-Wampfler soutiendra sa thèse de doctorat, préparée sous la direction de Jean-Claude Ternaux, Professeur à l’Université d’Avignon, en codirection avec Jean-Frédéric Chevalier, Professeur à l’Université de Lorraine et Nicoletta Palmieri, Professeur à l’Université de Reims Champagne-Ardenne, et intitulée

Roman, histoire et alchimie au XVIIe siècle : traduction et étude de la Peruviana de Claude-Barthélemy Morisot,

le samedi 28 novembre 2015 à 14h30 à la Maison de la Recherche de l’Université de Reims Champagne-Ardenne (Campus Croix-Rouge, 57 rue Pierre Taittinger, Reims), Amphi Recherche (rez-de-chaussée bas).

Le jury sera composé de Jean-Claude TERNAUX (Université d’Avignon), directeur de thèse, Jean-Frédéric CHEVALIER (Université de Lorraine), codirecteur de thèse, Nicoletta PALMIERI (Université de Reims Champagne-Ardenne), co-directrice de thèse, Jean-Yves BORIAUD, (Université de Nantes), rapporteur, Frank GREINER (Université Lille III), rapporteur, Étienne WOLFF (Université Paris Ouest Nanterre-La Défense), examinateur.

Soutenance de Victor Gysembergh

Victor Gysembergh soutiendra sa thèse de doctorat en Langues et littératures anciennes, préparée sous la direction de Didier Marcotte, Professeur à l’Université de Reims Champagne-Ardenne, et intitulée

Eudoxe de Cnide. Une édition traduite et commentée des fragments et testimonia,

le jeudi 3 décembre 2015 à 14h à la Maison de la Recherche de l’Université de Reims Champagne-Ardenne (Campus Croix-Rouge, 57 rue Pierre Taittinger, Reims), Amphi Recherche (rez-de-chaussée bas).

Le jury sera composé de Mmes Micheline DECORPS-FOULQUIER (Université de Clermont-Ferrand) et Anne TIHON (Université de Louvain-la-Neuve), et de MM. Paul DEMONT (Université Paris-Sorbonne), Didier MARCOTTE (Université de Reims), Francesco PRONTERA (Université de Pérouse) et Marwan RASHED (Université Paris-Sorbonne).

Survivre à la fin. Espoir et mémoire dans “The Walking Dead”

AfficheWalkingDeadPréparant une thèse de doctorat à l’Université du Québec à Montréal, Christian Guay-Poliquin travaille sur les enjeux du récit de chasse dans les littératures française et québécoise. Il est l’auteur d’un essai sur l’imaginaire de la fin et la survie du politique dans le roman d’anticipation contemporain, publié aux Presses de l’Université du Québec dans la collection « Mnémosyne ». Il est aussi romancier et Le Fil des kilomètres paraîtra en France, au mois de mars, aux Éditions Phébus.

Il présentera une conférence sur “Survivre à la fin. Espoir et mémoire dans “The Walking Dead” le lundi 16 mars, de 14h à 15h30, à l’Université de Reims Champagne-Ardenne (Campus Croix-Rouge – Bâtiment 17 – Salle 17.20)

LIEU
Université de Reims Champagne-Ardenne
UFR Lettres et Sciences Humaines
Bâtiment 17 – Salle 17.20
57, rue Pierre Taittinger – Reims

DATE
lundi 16 mars 2015

TÉLÉCHARGEMENT
Affiche de la conférence

Jeux et enjeux de la mort. Guerre et chasse dans “The Deer Hunter” de Michael Cimino

Affiche_DeerHunterPréparant une thèse de doctorat à l’Université du Québec à Montréal, Christian Guay-Poliquin travaille sur les enjeux du récit de chasse dans les littératures française et québécoise. Il est l’auteur d’un essai sur l’imaginaire de la fin et la survie du politique dans le roman d’anticipation contemporain, publié aux Presses de l’Université du Québec dans la collection « Mnémosyne ». Il est aussi romancier et Le Fil des kilomètres paraîtra en France, au mois de mars, aux Éditions Phébus.

Il présentera une conférence sur « Jeux et enjeux de la mort. Guerre et chasse dans The Deer Hunter de Michael Cimino » le mercredi 25 février, de 15h à 17h, à l’Université de Reims Champagne-Ardenne (Campus Croix-Rouge – Maison de la Recherche – Bât. 13 – Amphithéâtre)

LIEU
Université de Reims Champagne-Ardenne
UFR Lettres et Sciences Humaines
Maison de la Recherche (Bât. 13) – Amphithéâtre
57, rue Pierre Taittinger – Reims

DATE
mercredi 25 février 2015

TÉLÉCHARGEMENT
Affiche de la conférence

 

Lire les œuvres mythologiques des XVIe et XVIIe siècles : outils, méthodes et enjeux

Séminaire interdisciplinaire organisé au Centre de Musique Baroque de Versailles et au Centre d’Études Supérieur de la Renaissance  (UMR 7323)

Organisé par Céline Bohnert (CRIMEL)

ANNONCE

L’objectif de ce séminaire est de permettre un dialogue entre spécialistes de différentes disciplines autour de documents de la période dite moderne qui portent sur la mythologie ou comprennent des références mythologiques. On voudrait ainsi interroger les pratiques herméneutiques actuelles et les mettre en regard des habitudes mentales des hommes du XVIIe siècle. Quelle approche des objets mythologiques aujourd’hui et alors ? Il s’agira de montrer concrètement quelles questions ces objets posent à la recherche actuelle et quels outils nous forgeons pour y répondre.

On éloignera au départ la notion de mythe, qui suppose souvent une forme d’autonomie de l’objet et tend à lui prêter un statut particulier, pour partir des œuvres elles-mêmes sans préjuger de leur statut. De même, tout en reconnaissant leur fécondité, nous voudrions éviter les approches thématique, intertextuelle et poïétique. Ce n’est ni le mythe comme thème, ni la question des réécritures et des avatars, ni la dynamique poétique propre à tel mythe, tel genre ou telle œuvre qui nous arrêtera en soi : il s’agira d’interroger la place du matériau mythologique dans la culture de la période moderne et de questionner les conditions de sa réception. On examinera donc cette culture de manière large, en tenant compte des œuvres d’art et d’érudition, des genres spectaculaires, des outils pédagogiques, compilations et répertoires, des élaborations théoriques et des usages rhétoriques de la référence mythologique dans les différents domaines de la pensée.

S’il existe des corpus mythologiques (mais dans quelle mesure les dessinons-nous aujourd’hui, en imposant des lignes de partages étrangères aux mentalités du XVIIe siècle ?), bien souvent la mythologie s’insère dans des systèmes dont elle n’est qu’un élément parmi d’autres. Ce sont ces systèmes que nous voudrions interroger, car ce sont eux qui font de la mythologie antique un matériau adéquat pour des usages divers – artistiques, rhétoriques, politiques, philosophiques… qu’il s’agira de cerner. Les catégories rhétoriques, la « philosophie des images » (P. Ménestrier), les concepts historiographiques (même inconscients et implicites, et plus encore quand ils sont inconscients ou implicites), de même que la position de l’Église post-tridentine face au paganisme ont contribué à former le cadre de la réception de la mythologie en programmant de possibles recompositions. Ces opérations ont pu correspondre à des régimes d’historicité variés. Dans quelle mesure et à quels moment la référence mythologique est-elle sentie comme une référence à un passé antique ?

L’atelier sera ainsi structuré autour de deux interrogations principales : de quels outils avons-nous besoin aujourd’hui pour lire les œuvres mythologiques au plus près de ce qu’elles ont pu signifier ; et quel peut être l’apport de chaque discipline à cette entreprise

PROGRAMME
11 février 2015 (14h-17h)  Séance d’introduction: approches de la mythologie en littérature, en musicologie et en histoire de l’art
Céline Bohnert (Univ. Reims/CNRS), Jean Duron (CMBV) et Alain Mérot (Univ. Paris IV)

CMBV, salle Denis Papillon de la Ferté

11 mars 2015 (14h-17h)  Mythologie et politique à la Renaissance (littérature et histoire de l’art)
Rachel Darmon (Univ. Paris 8) et Elinor Myara Kélif (Univ. Paris I)

CESR, salle Saint-Martin

15 avril 2015 (14h-17h)  Expliquer, enseigner, décoder, illustrer les anciens mythes : les outils et leurs usages
Emmanuel Bury (Univ. Versailles Saint-Quentin) et Ralph Häfner (Univ. Fribourg)

CMBV, salle Denis Papillon de la Ferté

24 juin (14h-17h)  La culture de deux grandes dames : la princesse de Conti et la duchesse du Maine
Catherine Cessac (CNRS) et Thomas Vernet (Fondation Royaumont)

CMBV, salle Denis Papillon de la Ferté

CONTACTS

Jean Duron : jduron@cmbv.com
Céline Bohnert : celine.bohnert@univ-reims.fr

INFORMATIONS PRATIQUES

Inscription obligatoire auprès de Céline Bohnert

Atelier de recherche du Centre de Musique Baroque de Versailles
Hôtel des Menus-Plaisirs – 22, avenue de Paris – Versailles
Tél. : 01 39 20 78 10

Centre d’Études Supérieures de la Renaissance (UMR 7323)
59, Rue Néricault-Destouches – Tours
Tél. : 02 47 36 77 61

LIENS
| CMBV
| CESR (UMR 7323)

seminaire_bohnert